Actualités

15% de précompte sur les dividendes des actions et parts nouvelles dans les sociétés : quid de la libération ?

07/09/15

Dans un précédent article, nous avons abordé la question de la taxation au taux de 15% des dividendes attribués aux actions ou parts des PME souscrites à partir du 01.07.2013.

Cet article a suscité des interrogations de la part de quelques abonnés, quant à la portée de l'obligation de libération.

Les actions et parts doivent-elles être intégralement libérées ou une libération de 20% suffit-elle ?

Constituer une SPRL au capital de 18.550 euros (art.214 csoc) et le libérer à concurrence de 6.200 euros (art.223 csoc) est un schéma classique pour exercer ses activités en société.

Procéder à la constitution d'une telle société après le 01.07.2013 a donc donné des idées à certains : les dividendes attribués dans le futur par cette société ne subiront un précompte mobilier qu'à concurrence de 15% au lieu des 25 et bientôt 27%.

Ce n'est toutefois pas exact.

Si la libération à concurrence de 6.200 euros est autorisée par le code des sociétés, il n'en reste pas moins que le code des impôts sur les revenus voit les choses autrement.

En vertu de l'art.269, §2, dernier alinéa cir/92, « les sommes souscrites relatives à l'augmentation du capital social doivent être entièrement libérées ».

Dans le cas que nous avons repris plus haut, le capital doit donc être libéré en numéraire à concurrence de 18.550 euros et non de 6.200 euros.

Si tel n'est pas le cas, le bénéfice du taux de 15% sera refusé par l'administration fiscale.

C'est tout à fait logique.

Par cette mesure, le gouvernement a entendu favoriser la recapitalisation des PME. Il a donc fermé la porte aux astuces fiscales qui consistent à ne vouloir libérer que le minimum requis par le code des sociétés pour pouvoir profiter de l'avantage fiscal.

Quid si le capital n'est intégralement libéré qu'après la constitution, mais avant la distribution des dividendes ?

L'art.269, §2 cir/92 ne fait pas état d'un délai. Il se limite à exiger que les actions ou parts souscrites soient entièrement libérées.

Nous attirons toutefois votre attention sur une méthode de libération assez courue.

Un indépendant constitue une SPRL, au capital de 18.550 euros, libéré en numéraire à concurrence de 6.200 euros. Ensuite, il réalise un quasi-apport de ses activités en personne physique. Mais pour respecter les conditions de l'art.269, §2, dernier alinéa cir/92, il libère le solde du capital souscrit, soit 12.350 euros en affectant à la libération du capital une partie de son compte courant créditeur résultant du quasi-apport.

Pour l'application du taux de 15% de précompte mobilier, cette démarche ne fonctionne pas car le capital n'aura pas été libéré en numéraire.

La seule manière de pouvoir bénéficier du taux de 15% de PMob est donc de libérer en numéraire la totalité des 18.550 euros.

 

Source : ComptAccount.be (Article du 05/09/2015)

428 lecture(s)
Connectez-vous pour pouvoir commenter cette actualité

Sur le même thème...

Discussions

  • à tous et à toutes,J'aimerais en 2018 investir dans le Bitcoin, j'ai donc fait quelques recherches sur Internet et voici un lien qui m'a troublé : https://www.bolero.be/fr/campagnes/taxe-speculationIl semblerait donc qu'a partir de 2017, il n'y ai plus de taxe sur la spéculation en Belgique ? Le project de loi (pages 44-4
  • Ayant une SCRL créé avec trois associés,  a ce jour d'autre coopérants veulent intégrer la société pour y travailler.Ne voulant pas toucher au parts social du capital fixe des trois associés qui représentent 100% des parts, je voulais savoir comment les coopérants peuvent integrer la société en par
  • 1. Je veut vendre des articles achetés en Chine et au USA et vendre partout dans le monde, comment faire pour la TVA et la Douane ? Ex: j'achete un produit au USA et je le vend à un client en Afrique, le produit ne passe pas par la Belgique car il est livrer par le fournisseur US dirrectement au client en Afrique et idem dans tout autres pays (belgique compris), le forni
  • à tous,Je me tourne vers vous pour avoir un éclaircissement sur ma situation actuelle.J'ai acheté il y a +/- 7 ans une maison avec mon frere pour notre mere. Nous ne sommes pas passer par la banque mais directement par le notaire pour un montant total de 100.000 EUR. Nous avons actuellement payé +/- 50.000 EUR.Aujourd'hui mon frère
  • J'aimerais distribuer des dividendes sur mon bénéfice 2017 vers ma société mère Espagnole.Pouvez-vous me donner les obligations légales en matières de précompte mobilier (ou d'exonération), de montant maximum distribuable,...?Merci 
  • Je vais accompagner mon mari qui part pour maximum 2 ans aux Etats Unis pour le travail.Nous avons le visa E2.Je suis pensionnée de l'Etat et je vais continuer à percevoir ma pension sur un compte belge.Je serai domiciliée aux Etats Unis durant cette période.Comment cela se passe au niveau de la déclaration de l'impôts en PP?Mon mari

Partenaires