Actualités

Réserve spéciale de liquidation : comment prendre les pertes en considération ?

01/12/15

Nous abordons ici un point spécifique du fonctionnement de la réserve spéciale de liquidation, à savoir comment prendre en considération l'évolution des réserves entre 2012 et 2015, sous l'effet de pertes.

L'exemple est le suivant.

  • Bilan au 31.12.2011 : réserves = 2.000
  • Bénéfice 2012 : 100
  • Dividendes attribués : 80
  • Bilan au 31.12.2012 : réserves = 2.080
  • Perte 2013 : 80
  • Bilan au 31.12.2013 : réserves = 2.000
  • Opération art.537 cir/92 en 2014 : 2.000
  • Bénéfice 2014 : 100
  • Bilan au 31.12.2014 : réserves = 100

La question qui se pose est de savoir si on peut, en application de l'art.541 cir/92, constituer en 2015 une réserve de liquidation 100 sur base du bénéfice de 2012.

La condition de l'art.541, §1, 4° cir/92 est respectée puisque le montant de la réserve (100) ne dépasse pas le bénéfice après impôt de 2012.

Mais il y a une autre condition, celle de l'art.541, §1, 5°, qui impose que le montant de la réserve de liquidation soit limité au montant qui est toujours comptabilisé en réserve au début de l'exercice comptable au cours duquel le paiement de la cotisation spéciale a été effectué.

Au 01.01.2015, il y a toujours 100 en réserves, mais il n'en a pas toujours été ainsi puisque, comme nous l'avons vu plus haut, la société a enregistré une perte de 80 en 2013.

A son bilan au 31.12.2013, la société avait certes encore 2.000 de réserves, mais elles ont été distribuées en 2014 pour procéder à l'augmentation de capital sur base de l'art.537.

Donc, virtuellement, on peut dire que le bénéfice de 2012 (100) a disparu au 31.12.2013 suite à la distribution de dividendes de 2012 (20) et à la perte de 2013 (80).

Selon certains, la condition de l'art.541, §1, 5° ne serait donc pas respectée puisque le montant de la réserve n'est pas « toujours comptabilisé en réserve » au 01.01.2015.

Tout repose sur l'interprétation que l'on donne au mot « toujours »

Soit il signifie « sans interruption », soit il signifie qu'un tel montant soit encore disponible en réserve au 01.01.2015.

Les adeptes du non-respect de la condition du 5° ont choisi la théorie du « sans interruption ».

Personnellement, nous avons choisi l'autre, car le législateur a figé une situation au 31.12.2012, sur base d'un bénéfice après impôt, sans prendre en considération l'affectation de ce bénéfice.

Se pose donc la question de savoir comment il faut prendre les éléments subséquents en considération : en LIFO ou en FIFO ?

Les partisans de la première théorie ont manifestement choisi le LIFO, alors que nous avons choisi le FIFO, puisque, pour calculer si la condition du 5° est bien respectée, nous partons des éléments les plus récents pour remonter aux plus anciens afin de vérifier si le montant de la réserve est toujours comptabilisé en réserve au 01.01.2015.

Si le législateur avait voulu procéder autrement, il serait parti du bénéfice après affectation de 2012, soit les 80 mis en réserve par la distribution de dividendes de 20.

 

Source : ComptAccount (Article du 28/11/2015)

Connectez-vous pour pouvoir commenter cette actualité

Sur le même thème...

Discussions

  • Mon épouse vient d'ouvrir son institut de beauté sous statut indépendante et moi, travaille comme salarié dans une autre entreprise.Pour cette année, son salon aurait certainement une perte due aux investissements en mobiliers et achats de matériels et de marchandises.etc..Je voudrais savoir si :Doit-elle tenir une comptabilité en
  • je vis seul en se moment .je suis au cpas depuis 1 moi.ma maman travail a temps parciel ( 13h/semaine ) avec complement de chomage et se retrouve isolee.elle va se retrouve sans domicile fin juin.j aurais voulu s avoir si je peux la prendre a ma charge et qu elle serrai mon revenu ainssi que le cien .merci
  • Dans le cadre de mon stage, on me demande de donner un cours qui parle entre autres de l'importation avec et sans report de perception.J'aimerais savoir si j'ai bien compris le procédé … et si mes chiffres sont crédibles dans la réalité. Pour essayé de rendre le cours plus pédagogique je vais l'introduire par une mise
  • merci pour votre réponse.voici qques infos supplémentaires :ma sprl n'a plus aucune activité et ne génère aucun bénéfice. 1/3 du capital a été libéré mais a été englouti dans les comptes, le compte bancaire est à zéro. La base imposable est nulle pour le dernier bilan. Aucun invest
  • Je suis devenue récement membre communautaire de la smart (freelance) en tant qu'infographiste.Comment obtenir son propre numéro de TVA?Dois-je avoir obligatoirement ma gestion pour travailler en tant que freelance?Je souhaiterais avoir plus d'informations sur le fait de devenir Freelance en Belgique mais sans passer par la Smart,quelles sont les démarc
  • Pour le paragraphe O/2 du cadre IV je dois choisir Allemagne( puisque j'ai travaillé plus de 180 jours en allemagne) Le code 1250 mais je ne comprend pas quoi remplir pour montant.Merci d'avanceBàvVictor 

Partenaires