Actualités

Réserve spéciale de liquidation : comment prendre les pertes en considération ?

01/12/15

Nous abordons ici un point spécifique du fonctionnement de la réserve spéciale de liquidation, à savoir comment prendre en considération l'évolution des réserves entre 2012 et 2015, sous l'effet de pertes.

L'exemple est le suivant.

  • Bilan au 31.12.2011 : réserves = 2.000
  • Bénéfice 2012 : 100
  • Dividendes attribués : 80
  • Bilan au 31.12.2012 : réserves = 2.080
  • Perte 2013 : 80
  • Bilan au 31.12.2013 : réserves = 2.000
  • Opération art.537 cir/92 en 2014 : 2.000
  • Bénéfice 2014 : 100
  • Bilan au 31.12.2014 : réserves = 100

La question qui se pose est de savoir si on peut, en application de l'art.541 cir/92, constituer en 2015 une réserve de liquidation 100 sur base du bénéfice de 2012.

La condition de l'art.541, §1, 4° cir/92 est respectée puisque le montant de la réserve (100) ne dépasse pas le bénéfice après impôt de 2012.

Mais il y a une autre condition, celle de l'art.541, §1, 5°, qui impose que le montant de la réserve de liquidation soit limité au montant qui est toujours comptabilisé en réserve au début de l'exercice comptable au cours duquel le paiement de la cotisation spéciale a été effectué.

Au 01.01.2015, il y a toujours 100 en réserves, mais il n'en a pas toujours été ainsi puisque, comme nous l'avons vu plus haut, la société a enregistré une perte de 80 en 2013.

A son bilan au 31.12.2013, la société avait certes encore 2.000 de réserves, mais elles ont été distribuées en 2014 pour procéder à l'augmentation de capital sur base de l'art.537.

Donc, virtuellement, on peut dire que le bénéfice de 2012 (100) a disparu au 31.12.2013 suite à la distribution de dividendes de 2012 (20) et à la perte de 2013 (80).

Selon certains, la condition de l'art.541, §1, 5° ne serait donc pas respectée puisque le montant de la réserve n'est pas « toujours comptabilisé en réserve » au 01.01.2015.

Tout repose sur l'interprétation que l'on donne au mot « toujours »

Soit il signifie « sans interruption », soit il signifie qu'un tel montant soit encore disponible en réserve au 01.01.2015.

Les adeptes du non-respect de la condition du 5° ont choisi la théorie du « sans interruption ».

Personnellement, nous avons choisi l'autre, car le législateur a figé une situation au 31.12.2012, sur base d'un bénéfice après impôt, sans prendre en considération l'affectation de ce bénéfice.

Se pose donc la question de savoir comment il faut prendre les éléments subséquents en considération : en LIFO ou en FIFO ?

Les partisans de la première théorie ont manifestement choisi le LIFO, alors que nous avons choisi le FIFO, puisque, pour calculer si la condition du 5° est bien respectée, nous partons des éléments les plus récents pour remonter aux plus anciens afin de vérifier si le montant de la réserve est toujours comptabilisé en réserve au 01.01.2015.

Si le législateur avait voulu procéder autrement, il serait parti du bénéfice après affectation de 2012, soit les 80 mis en réserve par la distribution de dividendes de 20.

 

Source : ComptAccount (Article du 28/11/2015)

334 lecture(s)
Connectez-vous pour pouvoir commenter cette actualité

Sur le même thème...

Discussions

  •  Arrivé peu dans une société anonyme pour effectuer la comptabilité, je suis arrivé au stade d'établir le bilan. Cependant, la perte de la société est de 150.000 pour un capital de 86000 non libéré. Tenant compte qu'il y a lieu d'additionner les montants des rubriques 10/15 des
  • es ce normal que je n ai pas encore recu ma note de calcul des contribution pour personnes physique
  • à tous,Je vous contacte car j’aurais besoin d’éclaircissements concernant les crédits hypothécaires.Julie et Pierre souhaitent acheter une habitation ensemble à Charleroi. Pourriez-vous compléter, nuancer ou corriger ce qui suit ?Julie est déjà propriétaire (depuis 2011) en indivision (40%) d’un
  • En 2015, ma société a adressé une facture HTVA à l'un de ses clients avec la mention " Une facture complémentaire concernant le montant de la TVA vous sera adressée dès réception du paiement HTVA de la facture", sachant que ce client allait contester la facture (ce qu'il a fait) et éviter de devoir verse
  • à tous,Je souhaiterais obtenir (en prêt ou acheter) le "Manuel de liquidation des sociétés commerciales", M. Lemal, 2013.Les Editions Kluwer me signalant que l'ouvrage est épuisé, pas possible de le commander...Par conséquent, est-ce quelqu'un pourrait m'aiguiller afin de l'obtenir via un autre biais?D'a
  • Je souhaite liquidé ma société en SPRL qui est saine et n'as pas de dettes. J'aurais vulus savoir si en rachettant la voiteur de société, je suis obligé de payer avec mon compte privé ou bien en peut faire une avance sur le capital qui dois me revenir après liquidation ?D'autre part pendant la quidation est-il possible d&#

Partenaires