Actualités

France : L’immobilier en 2016

25/01/16

À l’heure des bilans, l’année 2015 a été celle du renouveau pour le secteur de l’immobilier. L’environnement économique favorable ainsi que la réussite du dispositif Pinel dans l’immobilier locatif ont redonné confiance aux investisseurs. 2016 s’annonce tout aussi encourageante.

L’année 2015 s’est conclue comme elle avait commencé, par une cascade de bonnes nouvelles. Au premier trimestre, les taux d’intérêt amorçaient une baisse spectaculaire jusqu’à se stabiliser à des niveaux proprement historique en décembre : 2,2% à 20 ans, et parfois moins de 2% à 15 ans, les banques ne proposant pas toujours les mêmes taux. Ils s’établissaient en moyenne à 4,15% à 20 ans en janvier 2012. Et selon les spécialistes de l’immobilier, les taux devraient se maintenir tout au long de l’année 2016.

Autre élément favorable à la bonne santé du marché, la baisse des prix dans l’ancien, engagée depuis 2012. Même si celle-ci est plus que limitée - 5% en moyenne, contre un doublement des prix entre 1990 et 2010 - elle a redonné un peu de pouvoir d’achat aux ménages. Paradoxalement, une baisse des prix n’est pas forcément pertinente, l’intérêt d’être propriétaire d’un bien étant que celui-ci prenne de la valeur au fil du temps. Cependant, cette tendance semble être à l’arrêt et pourrait s’inverser en 2016.

La loi Pinel rassure les investisseurs

Il serait malhonnête de résumer le regain d’activité dans l’immobilier à ces deux seuls indicateurs, les taux et les prix. La loi Pinel, dispositif d’incitation à l’investissement locatif, a également permis de ramener les investisseurs sur le marché. Pour rappel, la loi Pinel offre une réduction d’impôt pour l’achat d’un logement à destinée locative. La réduction est proportionelle à la durée de location choisie, entre trois (12% pour 6 ans, 18% pour 9 et 21% pour 12 ans). Preuve de sa réussite, la loi de Finance 2016 n’apporte aucune modification au dispositif Pinel pour l’année en cours.

Le principal changement à venir pour 2016 est la refonte du prêt à taux zéro (PTZ). Ce prêt ne dégageant pas d'intérêt (comme son nom l’indique si bien) permet de financer en partie l’achat de sa première résidence. Désireux de venir en aide aux primo-accédants, le gouvernement a grandement élargi le champ d’application du PTZ. Son assiette de financement passe ainsi à 40% du prix du logement et il est désormais éligible à tout le territoire dans l’ancien, sous condition de travaux.

Si l’année 2015 s’est donc terminée sur une note très positive, tous les voyants sont au vert pour 2016. Taux, prix et dispositif incitatif sont entré dans un cercle vertueux, qu’il faudra entretenir sur le long terme.

1,414 lecture(s)
Connectez-vous pour pouvoir commenter cette actualité

Sur le même thème...

Discussions

  • je mappelle *****f a*** ,voila je ne retrouve plus ma page 1 et 2 de ma declaration d impots est ce possible de ravoir une copie et si oui ou dois je me renseignermon adresse mail : ****merci d avance et bonne journee 
  • J'ai rempli le code 1314 de ma déclaration d'impôt"entretient de chaudière" on me remboursait mais quand j'ai reçu l'avertissement-extrait de rôle, je constate que je dois payer, je regarde les détails et je vois qu'il n'ont pas pris en compte le code 1314 ?? PS: je suis locataire Merci d'avanc
  • Je propose mes cours complets du DSCG (toutes les 7 UE ) et DCG ( toutes les 13 UE) : Cours complets avec les devoirs, exercices corrigés et annales de l'Intec (soit plus de 6000 pages).Véritablement bien fait, pédagogique, très utile pour réviser et préparer le concours. Documentations intéressantes avec les livres Dunod, Nathan, Foucher et
  • En cette veille de Noël, symbole pour les croyants et pour les incroyants de notre historicité, je présente mes voeux de paix et de fraternité en cette période particulièrement troublée à nos administrateurs, à nos intervenants et à tous nos lecteurs connus et inconnus. 
  • pas recu contribution a  payer ou a retoucher 2016  /2017 
  • Je voudrais savoir comment déclarer mon prêt hypothécaire souscrit en juin  2016 pour ma femme et moi sachant que nous avons 2 enfants à charge dont le 2e  est né en 2017 est ce que cela change quelque chose ? de plus si je ne me trompe  pas nous pouvons déduire pour 2016 : 2300 eur comme montant de base + 770 eur de majoration p

Partenaires