Les amendes en droit de la concurrence

Produits de la même catégorie

Auteur ou Editeur ?

Devenez partenaire

Boutique

Les amendes en droit de la concurrence

Pratique décisionnelle et contrôle juridictionnel du droit de l'Union
Auteur(s): 
Ludovic Bernardeau, Jean-Philippe Christienne
Année d'édition: 
2013
Nombre de pages: 
1 184
Livraison: 
3 jour(s) ouvrable(s)
Editeur: 
Prix: 
171,00 € TVAC
161,32 € HTVA

L’ouvrage analyse la pratique et le contrôle des amendes infligées au niveau de l’Union européenne pour infraction au droit de la concurrence.

Le droit européen de la concurrence connaît, depuis plus d’une dizaine d’années, une mutation essentielle : son centre de gravité s’est déplacé du débat sur l’existence d’une infraction à celui de sa sanction pécuniaire. Les questions juridiques soulevées par les amendes infligées au niveau de l’Union sont variées et complexes, alors que leur montant augmente de manière exponentielle.

Au stade des autorités administratives, et ce tant aux niveaux nationaux que de l’Union, le cadre juridique semble diffus, mêlant des textes législatifs succincts et des communications ou lignes directrices administratives détaillées dont la légitimité et l’opposabilité demeurent controversées, qu’il s’agisse de la fixation du montant de l’amende ou des différents mécanismes de « clémence ».

Au stade juridictionnel, ces questions sont naturellement examinées, mais gagnent en complexité du fait que le juge de l’Union dispose de pouvoirs de pleine juridiction dont la délimitation est essentielle, car il peut non seulement supprimer l’amende, mais surtout en diminuer ou en augmenter le montant.

Qu’il s’agisse des différents critères mis en oeuvre par la Commission européenne pour la fixation du montant des amendes ou de l’étendue du contrôle juridictionnel des décisions infligeant des amendes, l’ouvrage propose, pour la première fois, des éléments d’analyse et de synthèse sur l’ensemble des questions essentielles que soulève cette matière. À la fois pratique et théorique, il intéresse les praticiens en droit de la concurrence et les chercheurs.