Assurances - placement : instrument de transmission patrimoniale et de planification successorale

Produits de la même catégorie

Auteur ou Editeur ?

Devenez partenaire

Boutique

Assurances - placement : instrument de transmission patrimoniale et de planification successorale

Auteur(s): 
Van Eesbeeck P., Vereycken L.
Année d'édition: 
2009
Livraison: 
5 jour(s) ouvrable(s)
Categorie(s): 
Editeur: 
Prix: 
33,80 € TVAC
31,88 € HTVA

L'objectif du présent cahier est de faire un petit tour d'horizon des mécanismes de fonctionnement de l'assurance-vie et de la plus-value qu'elle peut offrir dans une perspective de transmission patrimoniale et de planification successorale.

Depuis une quinzaine d'années, les assurances-vie ont trouvé leur place dans le vaste paysage des produits de placement. On pense aux bons et comptes d'assurance des branches 21 et 23 et, depuis 2004, aussi aux opérations de capitalisation de la branche 26. Au fil du temps, davantage au départ du Luxembourg qu'en Belgique, on a pris conscience du fait que l'assurance-vie était bien plus qu'un simple véhicule de placement et offrait encore d'autres atouts. Par la conjugaison de la désignation de l'assuré (des assurés), de la définition de l'événement assuré et de la désignation des bénéficiaires, l'assurance-vie peut devenir un instrument de protection et de transmission patrimoniale assez sophistiqué, le tout encadré par une législation spécifique et attrayante.

L'objectif du présent cahier est de faire un petit tour d'horizon des mécanismes de fonctionnement de l'assurance-vie et de la plus-value qu'elle peut offrir dans une perspective de transmission patrimoniale et de planification successorale.

Depuis une quinzaine d'années, les assurances-vie ont trouvé leur place dans le vaste paysage des produits de placement. On pense aux bons et comptes d'assurance des branches 21 et 23 et, depuis 2004, aussi aux opérations de capitalisation de la branche 26. Au fil du temps, davantage au départ du Luxembourg qu'en Belgique, on a pris conscience du fait que l'assurance-vie était bien plus qu'un simple véhicule de placement et offrait encore d'autres atouts. Par la conjugaison de la désignation de l'assuré (des assurés), de la définition de l'événement assuré et de la désignation des bénéficiaires, l'assurance-vie peut devenir un instrument de protection et de transmission patrimoniale assez sophistiqué, le tout encadré par une législation spécifique et attrayante.