L'e-gouvernement et la protection de la vie privée

Produits de la même catégorie

Auteur ou Editeur ?

Devenez partenaire

Boutique

L'e-gouvernement et la protection de la vie privée

Légalité, transparence et contrôle
Auteur(s): 
Elise Degrave
Année d'édition: 
2014
Nombre de pages: 
764
Livraison: 
3 jour(s) ouvrable(s)
Editeur: 
Prix: 
126,00 € TVAC
121,00 € TVAC
114,15 € HTVA

L'ouvrage démontre qu’il est possible de mettre en place une administration efficace fondée sur l’usage des technologies (ce qu’on appelle l’e-gouvernement) tout en garantissant au citoyen une prise sur l’administration pour la comprendre et la contrôler.

Comment encadrer l’usage des technologies dans l’administration pour que l’État ne se transforme ni en Big brother ni en administration kafkaïenne ? Telle est la question principale qui sous-tend l’ouvrage.

Après avoir défini et illustré les principaux nouveaux outils technologiques à disposition de l’administration, cet ouvrage analyse deux régimes juridiques distincts. D’une part, il étudie certaines règles fondamentales du droit constitutionnel et du droit administratif et propose des pistes pour appliquer ces règles classiques à l’administration moderne. D’autre part, il analyse le régime juridique de la protection de la vie privée et des données à caractère personnel en général, et son application au secteur public en particulier. Par ailleurs, l’ouvrage montre qu’en appliquant ces deux régimes juridiques de manière cohérente et en les enrichissant grâce à des solutions nouvelles, il est possible d’organiser un e-gouvernement efficace qui respecte la vie privée des citoyens. La démonstration est structurée en trois parties au travers de la légalité de l’e-gouvernement, de la transparence de l’e-gouvernement et du contrôle de l’e-gouvernement.

L’ouvrage intéressera particulièrement les administrations confrontées aux nombreuses questions nouvelles que suscite le développement de l’e-gouvernement, les législateurs soucieux d’organiser un e-gouvernement efficace et respectueux des libertés citoyennes, les praticiens du droit public et les praticiens du droit des technologies, qui trouveront dans cette étude des arguments pouvant utilement être appliqués par les cours et tribunaux. Cet ouvrage satisfera également, de manière générale, toute personne qui, de près ou de loin, s’inquiète des menaces grandissantes que les technologies font peser sur la vie privée des individus.