Juger et juger encore les crimes internationaux

Produits de la même catégorie

Auteur ou Editeur ?

Devenez partenaire

Boutique

Juger et juger encore les crimes internationaux

Étude du principe ne bis in idem
Auteur(s): 
Diane Bernard
Année d'édition: 
2014
Nombre de pages: 
330
Livraison: 
3 jour(s) ouvrable(s)
Editeur: 
Prix: 
81,01 € TVAC
79,00 € TVAC
74,52 € HTVA

Au long d’une analyse détaillée du principe ne bis in idem, l’auteur décortique les fonctions de la règle et démontre qu’en matière de crimes internationaux, il vise moins la protection de l’accusé que l’articulation des compétences entre instances.

Le principe ne bis in idem interdit que l’on soit « jugé deux fois pour la même chose ». Or la pluralité des juges compétents pour les crimes « les plus graves » (génocide, crimes de guerre, crimes contre l’humanité) augmente la probabilité de doubles procédures. Cet ouvrage décortique l’histoire, les justifications et la mise en oeuvre du principe dans le droit des TPI et de la CPI, et permet de dégager plusieurs hypothèses.

La prégnance d’un idéal répressif, d’abord : la « lutte contre l’impunité » favorise la multiplication des procédures. Une ratio legis surprenante, ensuite : le principe ne bis in idem paraît servir moins à protéger l’accusé qu’à répartir les compétences entre juges concurremment compétents. Originale et minutieuse, cette première étude du principe ne bis in idem ouvre également certaines pistes vers la théorie du droit.

Partenaires