Les réformes des finances publiques

Produits de la même catégorie

Auteur ou Editeur ?

Devenez partenaire

Boutique

Les réformes des finances publiques

Les enjeux politiques et gestionnaires
Auteur(s): 
Mohamed Djouldem, Geneviève Tellier, Christian de Visscher
Année d'édition: 
2014
Nombre de pages: 
400
Livraison: 
3 jour(s) ouvrable(s)
Editeur: 
Prix: 
76,00 € TVAC
74,00 € TVAC
69,81 € HTVA

L'ouvrage propose une lecture des problèmes actuels de finances publiques en cherchant à saisir les ressorts, démocratiques ou non, des réformes pour savoir qui gouverne les finances publiques, au bénéfice et au détriment de qui.

La situation critique des finances publiques rend nécessaire un approfondissement de la réflexion théorique et empirique. La nouvelle gestion publique apparaît dans un contexte de remise en cause de l’État et des administrations publiques d’un côté et, de promotion et de mobilisation d’un nouveau modèle de conduite des affaires publiques.

La nouvelle doctrine managériale qui alimente les réformes exerce sans doute une influence sur les politiques budgétaires menées par les États démocratiques dans la perspective d’une bonne gouvernance financière, c’est-à-dire la création d’administrations travaillant mieux et
coûtant moins. Les réformes de finances publiques semblent ainsi constituées des réponses appropriées à la méfiance à l’égard de l’État en général et des bureaucraties publiques en particulier.

La référence à la compétitivité et la performance de l’État comme arguments de justification des réformes, s’articule ici à une double exigence de transparence d’une part, et d’efficacité accrue d’autre part, de l’action publique. Ces politiques de réformes questionnent le rôle de l’État et des administrations publiques et le mettent en jeu à travers le recours à de nouveaux instruments de l’action publique. Ce sont les rapports entre élection et gestion d’une part, les valeurs et principes publics comme l’égalité, la continuité et la neutralité des services et agents publics, d’autre part, qui sont en jeu.

Il ne fait pas de doute que ces réformes structurent un espace de luttes sociales et de formes de régulation politique qui affectent en profondeur les relations politiques, administratives et sociales. La prégnance des enjeux offre l’occasion d’explorer la pluralité de ces relations, interactions, rapports de pouvoir et conflits politiques, sociaux et bureaucratiques et d’interroger les processus de changement et les modes de légitimation à l’oeuvre.

L’ouvrage intéressera les cadres et les dirigeants ainsi que les magistrats et les fiscalistes.

Il s’adresse aux fonctionnaires et agents de l’État, des collectivités territoriales et des hôpitaux, mais également aux enseignants-chercheurs, chercheurs et étudiants. Il permet à chacun d’en comprendre les ressorts et enjeux actuels des finances publiques.

Partenaires