Vers une relance de la politique de sécurité et de défense commune ?

Produits de la même catégorie

Auteur ou Editeur ?

Devenez partenaire

Boutique

Vers une relance de la politique de sécurité et de défense commune ?

Auteur(s): 
Sous la direction de : Josiane Auvret-Finck
Année d'édition: 
2014
Nombre de pages: 
356
Livraison: 
3 jour(s) ouvrable(s)
Categorie(s): 
Editeur: 
Prix: 
86,00 € TVAC
84,00 € TVAC
79,24 € HTVA

Première étude menée par des universitaires et des praticiens, après l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, envisageant dans sa globalité la PSDC à l’épreuve de la multiplicité des crises affectant l’Union européenne.

Instaurée en juin 1999 par le Conseil européen de Cologne et matérialisée, depuis 2003, la politique européenne de sécurité et de défense (PESD) qui, avec l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, est devenue la politique de sécurité et de défense commune (PSDC), constitue la plus récente des politiques communes. Elle a accompli des progrès rapides et substantiels faisant de l’UE un acteur majeur dans la gestion des crises internationales.

En dépit de ses acquis et des nouveaux moyens prévus par le Traité de Lisbonne, la PSDC semble se déliter, victime à la fois de la crise des dettes souveraines et du manque de volonté politique des États membres. La perspective d’un déclin stratégique de l’Europe est évoquée par de nombreux experts, par le Parlement européen et des Parlements nationaux. Elle s’accompagnerait d’une remise en cause de la crédibilité de l’UE en tant qu’acteur global sur la scène internationale et affecterait sa légitimité en tant qu’entité protectrice de ses citoyens.

C’est dans ce contexte que le Conseil européen a décidé de remettre à son ordre du jour les questions militaires ainsi que la coopération entre les États membres en matière de défense.
L’initiative en faveur d’une relance de la PSDC invite à une réflexion collective en vue de cerner le champ de la réforme et dégager des orientations de nature à garantir la pérennité, l’efficacité et le développement de cette politique consubstantielle à l’union politique.

L’ouvrage est axé sur trois thématiques : la réforme du cadre conceptuel, institutionnel et financier ; l’européanisation des capacités ; le développement des synergies fonctionnelles et la coopération internationale.