société civile immobilière

Une Société Civile Immobilière (SCI) est une société civile, qui a un objet immobilier. Elle est parfois également nommée Société de Gestion Immobilière. Elle ne saurait être confondue avec la Société civile de placement immobilier (SCPI). Elle fait partie des sociétés civiles de patrimoine, qui regroupent les SCI et les sociétés de portefeuille (de gestion de valeurs mobilières).
Le recours à une SCI permet la détention d'un bien immobilier par plusieurs personnes et peut faciliter la transmission du bien.
Les statuts de la société peuvent être rédigés par un acte sous seing privé ou par un acte authentique1.
C'est une bonne solution pour éviter les blocages pouvant naître de l'indivision, dans la mesure où le désaccord des associés n'empêche pas le(s) gérant(s) de la SCI de prendre les décisions nécessaires à la bonne gestion du patrimoine.
Elle confère un avantage fiscal pour la transmission des parts, dans la mesure où - contrairement à l'immobilier détenu en direct, où seule la valeur « brute » est prise en compte - elle autorise la déduction d'un éventuel endettement pour déterminer la valeur de l'actif net qui sera l'assiette du calcul des droits de mutation.
Elle offre un avantage patrimonial car contrairement à un bien immobilier qui ne peut être transmis par tranche, une SCI peut être donnée partiellement sous forme de donation de parts sociales. Cette procédure, si elle est étalée dans le temps, permet de bénéficier des abattements disponibles dans le droit français pour les dons faits du vivant du donateur2, et ainsi d'éluder ou de minorer les droits de succession. De plus, la très grande liberté laissée par le législateur dans la rédaction des statuts de la société permet au donateur de garder le contrôle de la société avec très peu de capital en s'instituant gérant inamovible.
Elle peut constituer une protection contre ses créanciers personnels (en raison de l'absence de facilité de revente des parts).
Elle peut permettre une alternative à la gestion classiquement lourde des biens immobiliers d'un incapable (gestion libre par le gérant dans la limite de l'objet social).

Contenu similaire

Discussions

  • Nous somme 3 donc 2 français qui habitent en France et moi belge, qui résite et travail en Belgique. L'activité sera de la vente en ligne avec un stock en Belgique et on le dévéloppera à l'international par la suite. Nous voulons créer notre société en France car c'est plus intéressant sur plusieur
  • Ma compagne et moi avons acheter une maison en 2009, et nous somme donc cohabitant legaux depuis cette date. Nous somme parents  d'un petit garçon depuis 2016. Sur ma fiche de paie j'étais toujours considéré comme célibataire j'ai donc demander à mon employeur de changer le statut et quel fut ma surprise j'ai
  • Mon époux travaille statut ouvrier mon contrat et terminer en octobre 2020 je vais percevoir des allocations de chomage pour ce mois mes je ne depasserais pas 500 par moi mon epoux peux til me mettre à sa charge ? merci pour vos réponse 
  •  j aurais aimé savoir (n ayant aucun diplome à l heure actuelle de patisserie)Puis je ouvrir des cours de patisserie à carractère sociale et vente de gateaux aux particuliers sans diplome?Si non quels diplome dois je avoir? ou quelle démarche dois je avoir?Merci d'avance 
  • Je suis résident belge, salariés belge, et j'ai l'opportunité d'occuper mais fin de journée en tant qu'agent commercial pour une société française dans un tout autre domaine.Je suis résident belge, salariés belge, et j'ai l'opportunité d'occuper mais fin de journée en tant qu'agent
  • Voici mon problème, je travaille sur le logiciel Cubic, lors de l'encodage d'une facture ma tva est a 6 % mais le montant de la taxe est a 0.00 € comment je peux faire accepter une taxe nul au logiciel?

Actualité

Touchez l'impression en relief – des procédés d'impression spé...
Pour les petites sociétés, le chiffre d'affaires annuel (hors TVA) maximum passe...
Cet accord prévoit notamment une augmentation de l'intervention dans les frais de...
De même, l'art.6 de la même loi indique que les membres de l'IEC paient une...