Société en commandite simple

La Société en commandite simple ( SCS ) est une société constituée par un ou plusieurs associés solidairement responsables, (les commandités), et un ou plusieurs bailleurs de fonds, (les commanditaires) (art. 202 Code Soc.). La dénomination sociale ne peut porter le nom d'un commanditaire. Le commanditaire n'est responsable qu'à concurrence de l'apport promis. Il ne peut exercer aucun acte de gestion même en vertu d'une procuration.

Et si tel était le cas, il serait considéré comme un commandité et il serait responsable solidairement et indéfiniment (art. 207 Code Soc.). En conclusion, une telle société s'adresse à des personnes qui veulent créer un commerce (associés actifs ou chefs d'entreprise) mais qui ne disposent pas de capitaux suffisants.
La dénomination sociale qui peut comprendre le nom d’un ou plusieurs associés doit être précédée ou suivie de la mention « société en commandite simple ».

- Les statuts de la SCS sont modifies par le consentement de tous les commandités et de la majorité en nombre et en capital des commanditaires. Les clauses édictant des conditions plus strictes sont réputées non écrites. Ces statuts doivent contenir, en plus des renseignements prévus dans les statuts de la SNC, la part de chaque associé commandité ou commanditaire dans le capital ainsi que la part de chacun d’eux dans la répartition du bénéfice et le boni de liquidation.

- La réunion d’une assemblée est obligatoire quand elle est demandée soit par un Commandité, soit par la quart (1/4) en nombre et en capital des commanditaires.

- Les conditions de prise de décisions dans les assemblées sont fixées dans les statuts.

- L'associé commanditaire ne peut faire aucun acte de gestion engageant la société vis-à-vis des tiers, même en vertu d'une procuration. Tous les commandités sont gérant sauf stipulation contraire des statuts qui peuvent désignés un ou plusieurs gérants commandités ou non, ou en prévoir la désignation par un acte ultérieure.

- Les parts sociales ne peuvent être cédées qu’avec le consentement de tous les associés. Mais, les statuts peuvent stipuler que les parts des commanditaires sont librement cessibles entre associés, et avec le consentement de tous les commandités et de la majorité en nombre et en capital des commanditaires à des tiers étrangers.

- La SCS est dissoute en principe par le décès de l’un de ses commandités. Cependant, les Statuts peuvent toujours stipuler la continuation de la SCS avec les héritiers des commandités. Les héritiers mineurs non émancipés des commandités deviennent immédiatement commanditaires. Si l’associé décédé était seul commandité et si ses héritiers sont mineurs non émancipés, la SCS doit procéder à son remplacement par un autre commandité ou à la transformation de la SCS en autre société. A défaut, elle est dissoute.

- En cas de liquidation judicaire, une mesure d’interdiction d’exercer ou une mesure d’incapacité, prononcées à l’égard d’un associé, la SCS est dissoute à moins que :
- Sa continuation ne soit prévue dans les statuts
- Que les autres associés ne décident sa continuation à la majorité de tous les commandités et de la majorité en nombre et en capital des commanditaires.

Contenu similaire

Discussions

  • Nous souhaitons ouvrir à 2 un syndic d'immeuble sur base d'une société simple.Moi je m'occuperai de l'aspet client, assemblée générale,... ( J'ai le numéro IPI) et mon associé de la comptabilité des résidences et de la compta en partie simple de la société (Il posséde un baccalaur
  • Je suis psychologue indépendant complémentaire en personne physique. Mon ami est kinésithérapeute indépendant en SRL, personne morale. Nous souhaitons nous associer afin de proposer un centre de thérapies pour enfants et adolescents. Nous souhaitons devenir locataires d'un lieu et y sous-louer des plages horaires pour différents ind&eac
  • Nous somme 3 donc 2 français qui habitent en France et moi belge, qui résite et travail en Belgique. L'activité sera de la vente en ligne avec un stock en Belgique et on le dévéloppera à l'international par la suite. Nous voulons créer notre société en France car c'est plus intéressant sur plusieur
  •  Je fais actuellement partie d'une compagnie de théâtre avec laquelle nous a créé une asbl il y a quelques années. N'étant pas très actifs nous nous demandons si il ne serait pas plus simple pour nous de dissoudre l'ASBL pour créer une association de fait. Mes questions sont,Est-ce judicieux ou réaliste, pour une compagnie de théâtre qui crée des spectacles d'avoir une simple
  • Je souhaite réaliser un premier investissement immobilier, en achetant un petit terrain afin d'y construire quelques garages. La question peut sembler simple, mais lors de l'achat du terrain, comme il ne s'agit pas d'un terrain pour une habitation, les droits d'enregistrement sont-ils également de 12,5% ?J'imagine que ces droits d'enregistreme
  • Pour un simple débouchage de toilettes on a reclamé 900 euros .. Ni devis fait, ni avoir pris la peine de parler de ce montant exorbitant et ils ont eu affaire à une personne âgée de 81 and qui - par panique- a payé sur place avec la carte ..Que faire ? Ou déposer plainte pour ces actes ?merci  

Actualité

Pour les particuliers qui scrutent activement le marché immobilier belge à la veille...
Tous les employeurs et les travailleurs peuvent désormais retrouver le salaire minimum...
En effet, la succession est soumise à un taux d'imposition progressif, et moins il y a d...
De même, l'art.6 de la même loi indique que les membres de l'IEC paient une...