Dossiers

Dossiers

Toutes les catégories

    1. TVA
      1. faq

Vous désirez publier un Dossier ?

Devenez partenaire

L’Assurance conducteur

Si vous faites un accident en tort, en tant que conducteur vous n’êtes pas indemnisé pour vos dommages corporels. L’assurance RC couvre uniquement vos passagers.
Afin d’être couvert pour vos dommages corporels (en cas d’accident en tort) vous devez avoir souscrit à une assurance conducteur.

L’assurance RC couvre les dommages corporels occasionnés aux personnes victimes de l’accident, à savoir :

  • les passagers (tant ceux de votre propre véhicule que ceux des autres véhicules impliqués dans l’accident)
  • les usagers faibles (piétons ou cycliste p.ex.)
  • les conducteurs des autres véhicules impliqués dans l’accident (si votre responsabilité est engagée).

Cette assurance vous couvrira en tant que conducteur (en tort) dans les accidents :

  • où vous êtes en tord
  • provoqué sans tiers (seul) comme par exemple, en cas de brouillard)

Autre avantage de l’assurance conducteur, est qu’elle permet d’être indemnisé sans attendre les responsabilités de chacun (en tort ou en droit).

  • Différence entre l’assurance conducteur et une assurance hospitalisation ?
  • L’assurance conducteur complète l’indemnisation des frais médicaux (et hospitaliers) remboursés par la mutuelle (en rapport aux limites prévues par le contrat)
  • L’assurance conducteur intervient à partir du moment ou l’assurance hospitalisation ne couvre plus (sortie de l’hôpital)
  • Un capital est donné à la famille du conducteur en cas de décès.
  • En dehors de frais médicaux, les indemnités peuvent être cumulés (si vous avez aussi une assurance hospitalisation par exemple).

Exemple : Un conducteur a un accident en tort avec des dommages corporels

Il n’a d’assurance conducteurIl a une assurance conducteur
  • Ses dommages corporels ne seront pas remboursés par l’assurance conducteur.

Les frais d’hôpital seront pris en charge pour la mutuel et son assurance hospitalisation (s’il en a une) ainsi que les frais de revalidation.

 

 

  • Ses dommages corporels seront remboursés par l’assurance conducteur.

Les frais d’hôpital seront pris en charge pour la mutuel et son assurance hospitalisation (s’il en a une) ainsi que les frais de revalidation (sans limite dans le temps).

Si par malheur, la personne est paralysée et doit utilisé une chaise roulante, l’assurance conducteur va couvrir l’achat d’une chaise roulante, intervenir dans l’aménagement de son habitation (rampe, escalier, porte d’entrée,…).
De plus si la personne perd une partie des revenues, l’assurance paiera une compensation financière.

 

Payer environ 50€ par an pour une garantie complémentaire est plus que conseillé vu l’aide qu’elle peut apporter en cas d’accident grave.

Partenaires