Dossiers

Dossiers

Toutes les catégories

    1. TVA
      1. faq

Vous désirez publier un Dossier ?

Devenez partenaire

Comptabilisation

Paiements par virements

Aucune écriture comptable n'est passée lors de la rédaction du virement pour payer un fournisseur et, à plus forte raison lors de la rédaction d'un virement par un client. Comment en être averti ? Seule la réception de l'extrait de compte entraîne une écriture au JFB (Journal Financier Bancaire).

Paiements par chèque

Il existe deux possibilités:

  • Aucune écriture n'est passée lors de la réception du chèque : l'enregistrement du paiement est comptabilisé au JFB lors de la réception de l'extrait de compte (le plus utilisé dans la pratique)
  • On passe deux écritures:
    • au JOD lors de la réception ou la remise du chèque

    • au JFB lors de la réception de l'EC

5400

5501

Libellé

Valeurs échues à l’encaissement

Chèques émis

Utilisation

Chèque reçu des clients mais EC non réceptionné

Chèque transmis à fournisseur mais EC non encore réceptionné

Obligatoire

Non pendant l’exercice comptable mais oui en fin d’exercice comptable

Non pendant l’exercice comptable mais oui en fin d’exercice comptable

Transferts internes de fonds

Il s'agit de transferts de fonds entre deux comptes financiers d'une même société. L'utilisation du compte 5800 virements internes est obligatoire pour ce type d'opérations vu que l'inscrption doit avoir lieu dans deux journaux auxiliaires différents. Ce compte fait ainsi le lien entre les journaux financiers.

Intérêts débiteurs (6500)

Ce sont les intérêts défavorables et qui représentent une charge, ils sont enregistrés en charges financières.

Intérêts créditeurs (751)

Ce sont les des intérêts favorables -> revenu -> produit.
L'intérêt brut constitue un produit financier, et le précompte mobilier une charge d'impôt.

Le précompte mobilier va au compte 67

Ventes au comptoir

Ce sont toutes les ventes aux clients non assujettis, mais il y a une facture globale en fin de mois qui récapitule l'ensemble des ventes sans factures du mois.

Plusieurs possibilités de paiement:

  • en liquide
  • par chèque
  • par carte de débit
  • par carte de crédit
  • par financement

On considère que le montant des ventes au comptoir constitue une entrée en caisse et le livre de caisse est mouvementé dans la colonne "entrées" pour le total des ventes au comptoir du mois.

Les paiements par chèques seront ensuite portés sur le compte courant bancaire, on considère qu'il y a transfert de la caisse à la banque.

Pour les paiements par carte de débit, le montant sera versé sur le CCB par Banksys dans les jours qui suivent le paiement. Là aussi, on considère qu'il y a transfert de la caisse vers la banque.

Pour les paiements par carte de crédit, le montant sera versé par VISA (ou équivalent) dans les 10 jours sur le CCB mais sous déduction d'une commission à charge du commerçant.

Pour les financements, il s'agit en fait de sociétés telles que AUXIFINA, CREDISHOP, FINAPEL, ... qui proposent aux clients de financer le montant de leurs achats. Les sociétés de crédit versent alors aux commerçants le montant de la vente plus une commission.

Partenaires