indépendant titre complémentaire

Posté par Anonyme
lun, 28/11/2005 - 11:14

Pouvez-vous me dire si un indépendant à titre complémentaire peut récupérer la TVA relative à son activité?
Merci d'avance

Toutes les réponses

Oui si l'activité est assujettie à la TVA.

Merci bcp. Vous confirmez mon opinion.

| +1 Répondre

Bonjour,
comment savoir si l'activité est assujettie à la TVA ?

Il faut tout d'abord que votre numéro d'entreprise soit activé en numéro de TVA, et que vous soyez soumis au régime normal de la TVA. En cas de franchise, pas de récupération de TVA.

Si vous facturez sans TVA, vous ne pourrez pas récupérer la TVA sur les achats.

Quel type d'activité est-ce?

Bonjour,  j'ai l'intention dans un avenir proche (je viens juste d'avoir mon diplôme de pédicure médicale) de commencer une activité en indépendante complémentaire, en tant que pédicure médicale à domicile. Pour le moment (depuis 10ans) je suis employée en temps plein dans une boutique et j'ai quelques questions encore sans réponses pour lesquelles j'aurais besoin de conseils d'un spécialiste.

1.  Puis je être indépendante complémentaire si je suis employée en temps plein  ou dois réduire mon horaire? quel est le minimum
     d'heure à presté pour pouvoir être indépendante complémentaire? Serais je plus taxée avec un temps plein + activité compl ou mi-     temps + act. compl ?

2.  Cela fait presque 2 ans que mon conjoint (légal) et moi avons achété une petite maison modeste (rural), j'aimerais protégé mon bien et ce qu'il y a dedans lorsque je commencerais mon activité complémentaire?(qu'il n'y ait pas de saisie si j'ai un soucis avec mon activité? ) Quelles serait la meilleure possibilité; personne physique?, personne morale? sprl U (personne unique?) pour une activité complémentaire est ce nécessaire de créer une société avec tous les frais que ca engendre (cappital de départ+ notaire...)?

3.  Ai- je besoin d'avoir un diplôme de gestion (d'entreprise) pour exercer en activité complémentaire en tant qu' "ambulant" (j'exercerais à domicile) Avoir un comptable ne suffirait pas?. Ayant fais toutes mes humanités dans l'enseignement normal jusqu'à ma 6ième secondaire?
Si je suis obligée d'avoir un diplôme de gestion malgré tout puis je le présenter au jury central, sera t il valable?

Merci d'avance pour les précieuses réponses que vous pourrez me donner car je dois dire que d'une personne à l'autre , les réponses ne coïncident jamais et j'aimerais ne pas faire de bêtises.

Vous pouvez être indépendant complémentaire et salarié à temps plein.
Le seul problème est un problème de morale vis-à-vis de votre employeur.
Votre activité complémentaire peut-elle influencer la qualité de votre travail salarié ?
Il est sage d'informer son employeur et mieux encore d'avoir son autorisation.
Le minimum de prestation est d'une seconde ...
Votre question est un peu bizarre ! Un temps plein avec activité complémentaire sera, par principe, plus taxé qu'un mi-temps avec (naturellement) la même activité complémentaire !
si vous vouliez parler d'un transfert de l'un vers l'autre, c'est le total qu'il faut comparer ! Un même total donne une même taxation (sauf majoration éventuelle pour absence de versement anticipé).

leabettyboop a écrit: pédicure médicale à domicile.   
Il me paraît très bizarre de vous inquiéter de saisies sur votre bien en déclarant vouloir être pédicure médicale, en plus à domicile !
Il me semble que vous serez capable de voir au jour le jour si vous courez des risques ! Dans ce cas, il vous sera possible d'arrêter la chute ...
De savoir quel est le meilleur choix, d'aucuns vous répondront sur le site ... Je leur laisse cette approche car je considère que seul un entretien avec un professionnel permet de se positionner. Conseiller exige de poser des questions pointues à ne pas exposer nécessairement sur la toile.

La loi impose d'avoir le diplôme ou son équivalent.
Seul le guichet d'entreprises pourra vous dire si le plus haut diplôme que vous possédez convient.
A défaut, il existe des cours "accélérés" pour l'obtenir.

Je crains que vous ne mélangiez des notions !
L'"ambulant" est habituellement un commerçant de marchés. Je doute que vous proposiez vos services sur la place publique comme au Moyen-Age.

Le comptable ne peut pas vous représenter en cette occurrence !

Enfin, consulter n'est pas une mauvaise chose !

Merci de votre agréable réponse, en effet je suis novice dans les termes et mal renseignée par mes professeurs apparemment, merci d'avoir éclairé ma lanterne sur certaines questions. Je vais suivre votre conseil, je vais consulter un "Professionel" pour me conseiller correctement.