Indemnités de licenciement (loi 13/02/1998 dit Renault)

Portrait de madolfizio
Posté par madolfizio
lun, 06/07/2020 - 18:14

Bonjour,

L'entreprise pour laquelle je travaille actuellement procède à une restructuration de personnel et est soumis à la loi du 13 février 1998 (dit Renault).  Mon employeur propose des départs volontaires incluant des indemnités (13 mois de salaires) et différentes primes.  Les licenciements commenceraient le 1er Août 2020 (sans prestation de préavis) et je me suis porté volontaire car j'ai envie de changer de carrière.  Mes indemnités et primes s'élèveront à hauteur de 25 000€ net.  J'ai reçu une proposition d'emploi pour commencer chez mon (éventuel) nouvel employeur en septembre 2020.  On m'a vivement conseillé de ne pas accepter le poste car je risquerai de payer cher l'an prochain lors de ma déclaration d'impôts 2020.  En effet, on m'a dit que le fait de recommencer à travailler directement pourrait me porter préjudice car l'Etat considère que je percevrais comme 2 salaires (indemnités + salaire nouvel emploi) ...

Pourriez-vous m'éclairer à ce sujet?  que me conseilleriez-vous, accepter le poste ou rester demandeur d'emploi et suivre divers formations payé par l'Etat?  Si je reste comme demandeur d'emploi, devrais-je quand-même payer des impôts sur ce montant?

Merci d'avance pour vos réactions.

Meilleure réponse

Gagner plus et payer plus n'est pas une inéquation !

Vous aurez gagné le double !

Donc, oui il y aura une relative pénalité en suite au CUMUL mais la loi a établi un correctif !

Donc, oui ! Acceptez ce nouvel emploi !

Votre portefeuille vous dira merci !!!

1 vote actuellement | +1 Répondre

Toutes les réponses

Gagner plus et payer plus n'est pas une inéquation !

Vous aurez gagné le double !

Donc, oui il y aura une relative pénalité en suite au CUMUL mais la loi a établi un correctif !

Donc, oui ! Acceptez ce nouvel emploi !

Votre portefeuille vous dira merci !!!

1 vote actuellement | +1 Répondre

Merci pour votre réponse Mr Jojo,

Concernant la dernière question de mon post, si je reste comme demandeur d'emploi (afin de pouvoir suivre des formations de recyclage dans le but d'obtenir plus de compétences), devrais-je quand-même payer des impôts sur ces indemnités? Si oui, serait-ce à la même hauteur que si j'acceptai ce nouvel emploi?

Bien à vous

Oui

 

Oui