Création d'une société

Portrait de Garffy
Posté par Garffy
lun, 12/09/2011 - 18:07

Bonjour,

Premièrement, je désire préciser que je souhaite consulter un professionnel du métier avant d'entamer quelque démarche que ce soit. Mais poser mes questions sur ce forum m'aideront à avoir une piste quant à ma méthode de réflexion.

Étudiant diplômé de marketing, d'hôtellerie et débutant un master de gestion. Je viens de terminer mes études en marketing à l'age de 23 ans, mais également mon TFE (j'ai également lancé une activité en personne physique début janvier à coté de mes études qui fonctionne plus que bien). Je désire concrétiser ce TFE sur lequel je travaille depuis plus de 7 mois vers 2012. Le marché, le concept et les points financiers ont à priori été bien rédigé, et des experts consultés afin de vérifier la viabilité du projet.
Le concept est situé dans le domaine du e-commerce, principalement de référencement d'établissement (donc une relation B2B), mais également de la vente et du web 2.0 (Relation B2C).

Le projet demande néanmoins un investissement assez important constitué comme suit :
- 15.000€ de subsides e-commerce
- 10.000€ d'apport en fond propre
- Entre 13 et 16.000€ d'apport à trouver

Les fonds encore à trouver seraient trouver via les combinaisons suivantes :
- investissement de proches ou d'intéressés
- Apport bancaire (avec le soutien d'un fond comme la socamut ou autre qui pourrait se porter garant de préférence, car je ne me fait pas trop d'illusion, en cette période difficile et en temps de crise, le fait d'obtenir un emprunt en tant que jeune risque d'être bien compliqué...)
- Sponsor (ou publicité, possible à travers le projet car beaucoup de supports visuels).

L'idée serait donc de constituer une société (à priori SPRL) ; premier associé (moi-même) avec 8000 à 10.000€ de fonds libérés; deuxième associé juste pour la constitution (avec à priori une part, c'est légal je pense?).
Voici mes différentes questions :
- Plusieurs personnes de confiances souhaitent prendre partie intégrante au projet, mais n'ont pas les fonds pour y investir. Il est certain que ceux-ci ne travailleront pas pour rien, mais ils sont par exemple prêt à attendre avant de demander une quelconque rémunération (par exemple un an et demi que le projet devienne rentable). Il faut savoir que ces personnes seront très importantes pour une concrétisation du projet, car ils seront principalement concernés par le démarchage des établissement. Dès lors, je me demande quelles solutions puis je leurs proposer? Peuvent-ils acquérir des parts dans une société sans y mettre un investissement (et suis oui, est-il possible de donner des parts progressivement afin de ne pas avoir quelqu'un qui ne réalise pas les objectifs convenus)? Ou peuvent-ils plutôt être intéressés au chiffre d'affaires (est-ce légal par exemple de dire "tu touchera X% des abonnements que tu rapportes au site web?)?
- Comment cela se passe-t-il vis à vis d'investisseurs potentiels? Imaginons, j'ai quelqu'un qui me dit vouloir apporter 2000€ au concept, il reçoit une quantité d'actions proportionnelle au capital apportés par exemple. Dans le cas d'une faillite, je suppose qu'ils n'y aura aucun retour d'argent. Mais est-il possible de ne promettre des dividendes que à partir d'un certain moment (voir de promettre seulement un remboursement du montant + % de bonus après que le site soit en bénéfice?).
- J'ai peut-être un étudiant en sciences de l'informatique qui pourrait prendre une partie technique à sa charge, sa compétence très intéressante peut-elle être récompensée par des actions (ce qui m'éviterais de le rémunérer, et le rendrait peut-être plus actif dans l'activité vu qu'il sera intéressé au bénéfice).
- Je développe maintenant le concept depuis plusieurs mois, et j'y consacre beaucoup de temps et d'énergie. Lors d'un lancement, il est certain que j'aurai droit à une bonne partie des actions grâce à mes 10.000€ d'investissement (et encore... certains investissements risquent d'être réalisés en personne physique avant un lancement de la société), mais ai-je le droit de me réserver plus d'actions vu que j'apporte le concept?
- Si je réalise des investissement avant la création de la société (plan financier, logo,...), est ce imaginable de compter ces investissement comme apport lors de la création de l'entreprise sur présentation de facture?
- Quel est le conseiller le plus apte à répondre à mes questions lorsque j'irai plus loin dans ma réflexion? Avocat? Notaire? (Expert) comptable?

Je vous remercie pour votre temps et votre aide,
N'hésitez pas si vous avez besoin d'autres précision, en sachant que ces questions me serviront de piste à la création de l'entreprise (actuellement quand je parle de collaboration avec des personnes utiles au concept, la question de ce que je peux offrir à cette personne ressortira à un moment ou l'autre, et ce n'est pas facile d'y réponde, parts, action, %,... ??).

Excellente soirée

Toutes les réponses

Il est quasiment impossible de vous répondre sans consultation !
Le champ à indaguer est tellement vaste !
Donc, contrairement à vos sentiments, il faut aussi consulter maintenant.

Et quelle serait donc la personne la plus apte à répondre à ces questions?

Merci,
Bonne soirée

Fiscaliste, (expert) comptable, avocat fiscaliste ...