Quel statuts choisir pour un consultant informatique ?

Portrait de patmat
Posté par patmat
mar, 09/11/2010 - 12:37

Bonjour,

Quels seraient le meilleurs choix de status pour un consultant informatique (indépendant ou en société) sachant que les investissement sont juste un moyen de transport et un laptop ?

Etant employé avec un net de 4000 Euro comment calculer selon le status le minimum facturable pour arriver à ce net comme dirigeant de société ou comme indépendant ?

D'après mes recherche l'indépendant est taxé comme une personne physique soit env 50% mais qu'en est il des charges ONSS qui elles sont prisent en plus (17 + 33 %) dans le cadre de salaire que l'on se verse en société ?

Merci pour vos éclaircicement ou renvoi vers des lectures utiles  

Meilleure réponse

Quelques éléments de réponse:

1. Comme vous l'écrivez, l'indépendant personne physique ou le dirigeant d'entreprise est taxé à l'IPP comme le salarié. Le taux marginal au delà de 34.330 euro taxables est de 50%.
2. Les cotisations sociales diffèrent totalement. Pour le salarié: 13,07% du brut. Pour l'indépendant ( pers.phys. ou dir.d'ent.)il y a cotisations provisoires revues après 3 ans sur base du revenu net, pas brut. (revenu net= recettes-cotisations provisoires-charges professionnelles-pertes éventuelles). Jusqu'à 51.059 euro, le taux final s'établit à 22% du net. Il y a plafonnement à 75.245 euro.
3. Contrairement à ce que vous pensez, il n'y a pas de charges patronales sur les rémunérations d'un dirigeant d'entreprise vu que celui-ci relève obligatoirement du statut d'indépendant vu l'absence de lien de subordination.
4. Tirer avantage de la création d'une société est un problème complexe jouant sur des aspects comme: le patrimoine immobilier, la constitution d'une pension, certains régimes d'avantages en nature etc...
Consultez un fiscaliste.

Toutes les réponses

17 + 33 ??? Faut pas massacrer les travailleurs comme ça

Vous faites bénéfice - cotisations sociales d'indépendant +-17% = imposable.

Société ou personne physique, il n'y a pas de réponse toute faite, vous étudierez cela avec votre (expert) comptable

Quelques éléments de réponse:

1. Comme vous l'écrivez, l'indépendant personne physique ou le dirigeant d'entreprise est taxé à l'IPP comme le salarié. Le taux marginal au delà de 34.330 euro taxables est de 50%.
2. Les cotisations sociales diffèrent totalement. Pour le salarié: 13,07% du brut. Pour l'indépendant ( pers.phys. ou dir.d'ent.)il y a cotisations provisoires revues après 3 ans sur base du revenu net, pas brut. (revenu net= recettes-cotisations provisoires-charges professionnelles-pertes éventuelles). Jusqu'à 51.059 euro, le taux final s'établit à 22% du net. Il y a plafonnement à 75.245 euro.
3. Contrairement à ce que vous pensez, il n'y a pas de charges patronales sur les rémunérations d'un dirigeant d'entreprise vu que celui-ci relève obligatoirement du statut d'indépendant vu l'absence de lien de subordination.
4. Tirer avantage de la création d'une société est un problème complexe jouant sur des aspects comme: le patrimoine immobilier, la constitution d'une pension, certains régimes d'avantages en nature etc...
Consultez un fiscaliste.

F_Bonfond a écrit: 17 + 33 ??? Faut pas massacrer les travailleurs comme ça Vous faites bénéfice - cotisations sociales d'indépendant +-17% = imposable. Société ou personne physique, il n'y a pas de réponse toute faite, vous étudierez cela avec votre (expert) comptable

je voulais parler de l'ONSS patronal (33% ) et salarié 17%, si je crée une société seul, je suis employé de celle ci donc je dois payer la salaire de la même manière qu'a mes futur employé ou y a t'il une différence du fait que je suis le dirigeant ?

Merci pour votre première réponse

F_Bonfond a écrit: 17 + 33 ??? Faut pas massacrer les travailleurs comme ça Vous faites bénéfice - cotisations sociales d'indépendant +-17% = imposable. Société ou personne physique, il n'y a pas de réponse toute faite, vous étudierez cela avec votre (expert) comptable

arcadus a écrit: Quelques éléments de réponse: 1. Comme vous l'écrivez, l'indépendant personne physique ou le dirigeant d'entreprise est taxé à l'IPP comme le salarié. Le taux marginal au delà de 34.330 euro taxables est de 50%. 2. Les cotisations sociales diffèrent totalement. Pour le salarié: 13,07% du brut. Pour l'indépendant ( pers.phys. ou dir.d'ent.)il y a cotisations provisoires revues après 3 ans sur base du revenu net, pas brut. (revenu net= recettes-cotisations provisoires-charges professionnelles-pertes éventuelles). Jusqu'à 51.059 euro, le taux final s'établit à 22% du net. Il y a plafonnement à 75.245 euro. 3. Contrairement à ce que vous pensez, il n'y a pas de charges patronales sur les rémunérations d'un dirigeant d'entreprise vu que celui-ci relève obligatoirement du statut d'indépendant vu l'absence de lien de subordination. 4. Tirer avantage de la création d'une société est un problème complexe jouant sur des aspects comme: le patrimoine immobilier, la constitution d'une pension, certains régimes d'avantages en nature etc... Consultez un fiscaliste.

Mais pour l'indépendant il y a tout de même des cotisation à UCM ou est ce déjà compris dans les 22% ?  Merci pour votre intervention

L'UCM, ce sont les 22 %