Création d'une maison d'enfants

Portrait de Aurelie08
Posté par Aurelie08
mer, 25/03/2009 - 18:08

Bonjour à tous,

J'effectue une formation afin de créer une maison d'enfant (mini-crèche privée, surveillé pas l'o.n.e mais qui ne reçoit pas de subside, donc les parents paient tous le même prix).

Je ne sais pas encore quelle forme juridique prendre, mais je pense que l'ASBL est le choix le plus judicieux.
En effet, mis à part les salaires des responsables et des employés, le reste de l'argent est utilisé pour acheter de la nourriture, de nouveaux jeux pour les enfants ou pour organiser des fêtes avec les parents (ex: St Nicolas).

Pourriez-vous me dire si le choix de l'ASBL est judicieux, et s'il l'est, pourriez-vous me donner quelques informations quant à la création d'une ASBL car je suis un perdue.

Merci d'avance

Aurélie

Toutes les réponses

Il s'agit donc d'une activité LUCRATIVE puisque vous voulez en retirer une 'rémunération' !

L'asbl pose donc problème !

Pourquoi parle t-on de "salarié de l'asbl" dans les autres sujets? S'il n'y a pas de rémunération, il n'y a pas de salarié?
Comment faire vivre une ASBL sans personne à temps plein, celle-ci doit bien être rémunérée?

La plupart des crèches que je connais sont créées en ASBL.
Le tout est, pour moi, de voir comment on qualifie l'objectif recherché.
Pas de problème à ce qu'une ASBL emploie du personnel.

ok, merci

Tout droit dans le mur !
Une asbl peut, naturellement, avoir des salariés MAIS ici il s'agit de la personne dirigeante qui SE paie !

Subsidiairement, information officielle : 50 % des crèches ne sont pas en ordre ...

En parlant de responsable je parle de la personne qui s'occupe des inscriptions des enfants, des courses, de la cuisine et d'un tas d'autre chose. Bref, celle-ci travaille à temps plein et s'occupe de toute la gestion (autre que celle de l'asbl). Cette personne n'est pas nécessairement le président de l'asbl. De plus je tiens à préciser que nous parlons d'une Maison d'enfants et non d'une crèche! Ce n'est pas la même chose, en tant que maison d'enfants nous vivons selon nos propre moyen sans aucun subsibe, seule la participation des parents permet d'avoir un lieu approprié aux enfants et de les nourir. Il me semble qu'une asbl survie de la même façon, grâce aux cotisations perçus.

Il me semble, puisque vous faites les questions ET les réponses, qu'il est inutile d'essayer de vous convaincre.

PS Il est évident qu'une directrice salariée dans une asbl chapeautée par un véritable conseil d'administration ne pose aucun problème .... tout le reste subsistant sur le statut de cette asbl ...

Ok merci.

Pourriez-vous qu'est ce que les statuts de l'asbl et comment les défini t-on?

PS: c'est la que je voulais en venir, la directrice ne connait rien en asbl et ne sera donc pas responsable de celle-ci ni du conseil d'administration.

Bonjour,
Je suis Directrice d'une maison d'enfants qui fonctionne sous forme d'A.S.B.L. et mon amie psychomot aussi. Je pense que nous sommes les deux seules à Liège.
L'A.S.B.L. a pour conseil d'administration des personnes hyper compétentes et je ne comprends pas pourquoi une structure comme la nôtre ne pourrait pas être sans but lucratif. Je connais des indépendantes qui ne paient pas de cotisations sociales (c'est plutôt normal, c'est un métier que l'on fait par passion, pas pour s'enrichir!!!)
En effet, les rentrées sont fixes et ne suffisent même pas à payer le personnel qualifié que nous employons.
Nous avons dû demander des A.P.E Pour survivre et nous devons organiser des stages (pour la nôtre en tout cas).
Si vous optez pour l'A.S.B.L. entourez-vous de gens honnêtes et compétents et si vous voulez engager du personnel compétent et qualifié vous devrez, comme nous obtenir des aides à l'emploi.
Si maintenant vous travaillez seule avec deux stagiaires conventionnées qui vous coûtent maximum de 300 à 600 euros par mois, vous vous en sortirez probablement. Il est clair que ce projet ne doit pas être vénal et que les bénéfices devront servir à la maison d'enfants.

Jojo a écrit:
Il s'agit donc d'une activité LUCRATIVE puisque vous voulez en retirer une 'rémunération' !

L'asbl pose donc problème !

Je suis toujours choquée d'entendre cela en réunion...
Venez consulter nos livres, nous voir travailler 12 heures par jour pour un salaire moyen(1250 euros à 50 ans) et vous comprendrez que notre métier est un métier de passion et surtout pas vénal (du moins pour les personnes comme nous qui nous investissons et qui sommes passionnées par notre métier).
un exemple.. le nôtre (notre asbl n'a rien a cacher)
15 enfants à 530 euros par mois font 7950 euros de rentrées
Pour fonctionner à trois graduées (normes obligatoires, il faut 9000 euros par mois environ de salaires, taxes et congés payés inclus...) plus le loyer, la nourriture des petits, les taxes diverses et assurances... 10.500 euros par mois.
Le calcul est vite fait. Sans aides à l'emploi, impossible!
Alors, activité lucrative? :-D

Vous mélangez et je puis le comprendre une traduction d'une notion juridique avec le "ressenti" du terrain.

Gagner un franc est une opération lucrative suivant la loi ...
Ne pas avoir des politiciens qui s'occupent de la petite enfance ou de l'enfance est un autre problème ...

Enfin, la Belgique ne tient, dans de nombreuses situations, que grâce à ses bénévoles !

Exemple : le présent site !