Société en liquidation

Portrait de Gregory76
Posté par Gregory76
mer, 22/09/2021 - 18:08

Bonjour,

Je suis actionnaire minoritaire (1 part) dans une société et mon associé possède 185 parts. Ma démission a été acceptée et enregistrée en 2018 étant donné que j'avais un doute sur la reprise d'une Audi A5 coupé par mon associé pour 400€, ainsi que le non-paiement de 4 mois de salaires qui ont bien été déclarés par le comptable de la société (2017).
J'ai donc payé des contributions sur un montant non perçu. A l'époque, j'avais écrit des mails et des recommandés au comptable de la société afin de corriger ceci vis-à-vis de ma déclaration. Celui-ci me répondait que c'était impossible à corriger. Un expert-comptable prétend que ceci est totalement faux. De plus, ceci constitue des frais pour la société !

Depuis 2017, la société est en dissolution. Il y a 15 jours, l'avocat de la société, qui est l'avocat du liquidateur (=mon associé), m'a invité à venir signer le bilan 2021 afin de mettre la société en liquidation. Lors de cette réunion, je me suis donc opposé à ce bilan d'autant plus que depuis 2016 je ne suis plus au courant de rien (jamais convoqué aux assemblées générales etc.).

Je viens de recevoir un courrier de sa part me mentionnant que je ne devais pas être présent / convoqué lors de ces assemblées (étant minoritaire), que je ne peux réclamer mes 4 mois de salaires impayés car la société n'a plus d'argent, que la voiture a également été reprise à un prix raisonnable (400€ et l'argus ?). Selon lui, cela risque de ME coûter de l'argent si je continue, mon associé (liquidateur) n'est responsable de rien et je ne peux l'obliger à aller chercher les impayés clients étant donné que si mon associé estime que cela ne vaut pas la peine (clients= oiseaux perdus...), c'est une raison suffisante devant un juge.

Que puis-je encore faire ? 
Je ne compte pas signer ce bilan en vue de liquider la société vu l'absence de paiement de mes honoraires et le risque envers le fisc pour la voiture. En refusant de signer le bilan, quelles peuvent être les conséquences ? Le dossier part au tribunal de commerce, je donne mes raisons du refus de signer et la société est clôturée ? Mes 4 mois de salaires déclarés sont placés dans les pertes et c'est fini ? Et trouver un lien causal de nonchalance de mon associé envers les impayés clients est très difficile à PROUVER apparemment. Cela risque de me coûter des frais de procédures qui n'aboutiront à pas grand-chose...pour si peu apparement. 

Je pense même que l'un ou l'autre de ces impayés clients n'ont même pas été classés dans l'un ou l'autre bilan...Pourquoi avoir laissé cette société exister encore 4 ans? (société dormante) et payer le comptable pour des bilans inchangés : Des créances ? Lesquelles ? Rien ne rentre dans la société et selon mon associé c'était une cause perdue de réclamer les impayés aux clients !

Pourquoi autoriser la création de sociétés avec un indépendant minoritaire (une part) étant donné le peu d'actions qu'il peut entamer dans ce genre de situation? 

En vous remerciant par avance,

Greg

Toutes les réponses

Désirez-vous aller au combat  en sachant que les chances de récupérer le moindre argent est nul ?

Si oui, revoyez rapidement le dossier avec le professionenl de VOTRE choix.

Sinon, voyez comment vous avez géré en 1997 vos honoraires (salaires ???)  ! Iici aussi, l'aide d'un professionnel, si le jeu en vaut la chandelle !, est peut-être nécessaire.

Pour le surplus, on peut discourir ... 

0 vote actuellement | +1 Répondre

...