Partie 2 - indépendant complémentaire

Portrait de Jonquille2019
Posté par Jonquille2019
mer, 10/07/2019 - 15:55

Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le Forum et je me questionne un peu tardivement sur ma première déclaration en tant qu'indépendant complémentaire.

Je suis salarié et ai une activité d'artisan en plus.

Pour ma déclaration en ne comptant pas mon activité je récupère environ 1.800 euros.

Après avoir encodé les revenus de mon activité complémentaire et mes frais professionnels, j'obtiens 3.800 de remboursement...

Voici les codes complétés

1600 : 4000 euros de bénéfice brut

1606 : 7200 de frais professionnels (outillage, matériaux, amortissement machines, crédit hypothécaire de la parti pro de la maison...)

1617 : 4000 euros (total revenus)

 

Au début je pensais que j'allais récupérer toujours 1800 euros... En effet je gagne 4000, je "dépense" 7200, les 3.200 de frais en plus n'impacte pas d'autres revenus que ceux de mon activité. Or je récupère 3.800, est-ce que ça signifie que mes frais impacte la base imposable de mes revenus en tant que salarié?

P.S. je suis cohabitant, tous les deux salariés à temps plein, pas d'attribution d'un revenu au conjoint.

 

Toutes les réponses

Votre perte, si elle est justifiée et acceptée, sera déduite de vos revenus de salarié

Merci pour votre réponse,

Toutefois quelque chose me chiffonne par rapport au montant que je déclare en première partie pour mon crédit hypothécaire. Comme je suis seul propriétaire je mets donc 3.050 (mon crédit me coûtant environ 8.100 par an).

Puis dans la deuxième partie (code 1606) je compte en frais professionnel 20% de mon crédit soit 1.620.

Ma question est : ces deux réductions de base imposable sont-elle additionnables ou pas? Logiquement il me semble que oui, sauf peut-être dans le cas où la somme de ces deux avantages excèdent le total de mon crédit hypothécaire.

Pouvez-vous illustrer votre inquiétude ?

Mathématiquement, cela semble impossible ...

Au niveau professionnel, vous ne pouvez déduire que 20% des intérêts. Or vous semblez déduire 20% du remboursement.

Etre indépendant complémentaire et en perte => ca puise dans le précompte de ton activité principale.

Et ça, mon comptable m'a toujours dit le l'administration n'aime pas du tout, donc ne t'étonne pas d'avoir un contrôle.

Très maladroite intervention de Solidity pour expliiquer que contrôle il pourrait y avoir !

@Solidity : En fait j'exerce une activité dans le domaine du bois : donc cela implique même pour un indépendant complémentaire les mêmes frais de machines et d'outillages qu'un indépendant en principal. Comme c'est une activité complémentaire, je n'ai pas les mêmes revenus qu'un indépendant principal, et puis c'est ma première année d'activité, donc ma perte n'est à priori pas étonnante.

De plus comme j'exerce dans le bois une "activité de niche" et que je n'ai quasi pas de marché en Europe, je dois participer à au moins un salon hors UE par an pour me faire connaître, je compte mon billet d'avion et le prix de l'hôtel au minimum dans mes frais.

@Jojo : illustrer? j'imagine que vous intervenez sur le point du crédit hypothécaire? (je rembourse environ 8100 euros de capital et intérêts par an)

En tenant compte de la réponse RDACPT j'ai déclaré dans la première partie cadre IX de la déclaration 3050 euros (crédit hypo contracté en 2014). Puis j'ai compté en partie 2 les intérêts à hauteur de 20% (surface consacrée à l'activité pro dans ma maison) soit environ 400 euros si ma mémoire est bonne, que j'ajoute à tous mes autres frais.

Si vous n'avez mis que les intérêts en professionnel, ce serait ok !