Etudes : orientation (IPCF, IEC, licence)

Portrait de fochesato
Posté par fochesato
ven, 20/11/2009 - 14:41

Bonjour,

Je termine un baccalauréat en comptabilité en cours du soir et j'hésite un peu quant à ce que je vais faire après.

Mon but est de faire de la compta et de créer une ou plusieurs entreprises et évidemment de les développer au maximum (peu importe le secteur d'activité).

J'hésite donc entre différentes possibilités de formation à entamer l'année prochaine :

- M'inscrire comme stagiaire à l'IPCF (le problème est qu'un comptable ne peut pas avoir de société commerciale en dehors de la comptabilité).

- M'inscrire à l'IEC avec les mêmes inconvénients qu'à l'IPCF

- Faire une licence en sciences économiques en horaire décalé.

J'aimerais savoir laquelle de ces formations me préparera le mieux selon vous à l'activité qui m'intéresse.

Cordialement,

Fochesato

Toutes les réponses

Compte tenu de ce que vous écrivez, tout sauf les deux orientations "comptables" !

Je suis du même avis que Jojo, faites une licence en sciences économiques, commerciales, ...

La licence vous paraît plus difficile que la filière IEC ?
Ce qui me gêne un peu avec la licence c'est que les cours sont très abstraits d'après les gens avec lesquels j'en ai discuté jusqu'à maintenant, qu'en pensez-vous?

Je me suis également renseigné et c'est vrai que c'est fort théorique et peu agréable. Mais malheureusement indispensable pour accéder à certaines professions ou formations.

Je ne saurais pas t'en dire plus, je ne suis qu'en 2ème.

Bon week-end et bonne chance!

Un cursus en rapport avec ce que vous voulez faire !
A défaut, une licence "généraliste" ...

en fonction de mon expérience personnelle, je vous conseille la licence à horaire décalé si vous en avez le courage et les moyens (humains et finaciers)

Bonsoir Domifo,

Si je peux me permettre, pourquoi trouvez-vous la licence à horaire décalé plus intéressante?

Parce qu'ils permettent de pouvoir "travailler" en journée?

Sandro a écrit:
Bonsoir Domifo,Si je peux me permettre, pourquoi trouvez-vous la licence à horaire décalé plus intéressante?Parce qu'ils permettent de pouvoir "travailler" en journée?

sorry, mais je pensais que vous suiviez déjà votre formation actuelle en cours du soir

il est évident que si vous pouvez suivre cette licence (ou plutôt cette maîtrise comme on dit maintenant) en cours du jour, tant mieux pour vous - il y a d'ailleurs des "passerelles" possibles vers une maîtrise au départ d'un baccalauréat en comptabilité si je suis bien renseigné

pour revenir à l'enseignement à horaire décalé, cela reste malgré tout une alternative à ne pas négliger

vous semblez redouter l'aspect trop théorique des études universitaires

l'enseignement à horaire décalé de "type universitaire" vous permettr en journée d'avoir une première expérience en milieu professionnele; de plus le corps enseignant plutôt que d'appartenir au seul milieu académique est souvent composé de praticiens de haut vol

à vous de voir

Bonsoir Domifo,

Merci d'avoir répondu.
J'ai encore un an et demi devant moi avant de finir mon "bac", j'ai le temps pour me renseigner, dégager des possibilités et choisir mon orientation.

Malgré tout j'orienterai sûrement ma décision finale sur l'IEC ou un master en horaire décalé + master complémentaire en droit fiscal à Louvain ou Bruxelles mais je verrai comment j'évoluerai ces prochaines années.

J'ai le temps de "voir venir".

Merci pour votre commentaire, il est vrai que cette option n'est pas à négliger. Et en effet je redoute l'aspect ultra-théorique des études universitaires (je ne me classe pas parmi les gens qui répriment l'université en disant ça).

Si je ne me trompe pas, il existe également des formations (gestion d'entreprises) en cours du soir ou du jour à l'Ichec à Bruxelles.

gTn a écrit: Si je ne me trompe pas, il existe également des formations (gestion d'entreprises) en cours du soir ou du jour à l'Ichec à Bruxelles.

à l'Institut Supérieur de Commerce St Louis plus précisément (il fait effectivement partie de l'Ichec) square montgomery ainsi qu'à l'Institut Lucien Corremans qui est devenu la haute école Francisco Ferrer, place anneesens