Bon d'achat et livre des recettes

Portrait de MGT
Posté par MGT
lun, 07/04/2008 - 11:57

Bonjour,

Pour chaque achat effectué, je désire offrir à mes clients un bon d’achat à valoir sur le prochain achat.
Je me pose des questions au sujet des écritures lorsqu’un client règle son achat avec l’un de ces bons, je pense le faire comme ceci :

Dans mon livre des recettes, je mentionne le total de la vente (sans remise), le bon d’achat est donc considéré comme mode de paiement.
Dans ce cas, les bons d’achat utilisés au cours d’une année deviennent des frais et sont à déduire en fin d’année. Est-ce correct ?

Vous allez me dire que je pourrais inscrire dans le livre des recettes le montant de la vente en déduisant le montant du bon d’achat ? Mais comment faire si le client achète 2 articles avec des taux de TVA différents (ex : un livre à 6 % de tva et un outil à 21 % de tva), comment répartir le montant du bon d’achat ?

J’espère avoir été clair dans ma question et vous remercie d’avance pour vos réponses.

Toutes les réponses

Bonjour,

S.V.P. Faites moi comprendre, un bon d'achat est-il une réduction du prix d'acht ? (c-à-d un type de remise).

Je vais éssayer de vous aidre, il y a pas mieux que la loi.

Si c'était le cas alors le code de la T.V.A. prévoit que ce type de réductions doivent être déduites de la base imposable pour le calcul de la T.V.A.

=> alors lors du prochain achat vous procédez comme l'ennoce le code :

Prix d'achat - remise = base imposable.

Bonjour Noradine,

Merci pour votre aide.

Je vous donne un exemple :
Un client m’achète un lampadaire à 100 € TTC (TVA : 21 %) . Il me règle en espèces (100 €) , et avec son ticket, je lui remets un bon d’achat à valoir sur son prochain achat d’un montant de 5 € ( Soit 5% de son achat).

Quelques jours plus tard, ce client m’achète un livre à 20 € TTC (TVA : 6%) et un aspirateur 60 € TTC (TVA : 21 %). Le client me doit donc 80 €. Il me remet 75 € en espèces et son fameux bon d’achat de 5 €.

Donc, je n’ai pas accordé une remise sur un article bien précis, …et je ne vois pas comment déduire la base imposable ?

salut,

D'aprés ce que je sais le journal de recettes (sorties) pour les ventes comptant, est'un tableau de 5 colonnes: une colonne pour les ventes avec un taux de 0%, la 2éme colonne avec un taux de 6%, l'autre avec un taux de 12% et la dérnière avec un taux de 21%.

Donc en s'appuiant sur la loi j'opterez pour la possibilité suivante :

- je déduirai la remise de de nimporte quel l'article (produit) puisque il n y 'aura pas d'impact ni sur le résultat à réaliser ni sur la déclaration de la T.V.A.

Ainsi vous pourrez le justifiez à l'administration fiscale au cas où...,mais je ne crois pas que vous aurez l'obligation de le justifier puisque vous applique la loi.

Par la suite vouz répartirez la T.V.A. et Les totaux (T.V.A.C.) et hors T.V.A. sur les diffirentes colonnes comme décrit ci-dessus.

Bien à vous.

Merci Noradine pour votre réponse

Noradine,

Que pensez-vous de cette façon de faire :

dans mon tableau des recettes , je regroupe les bons d'achats reçu la journée sous une dénomination 'Bons d'achats' et j'assigne une base imposable négative pour le taux de TVA à 0 % ?

Bonjour,

S.V.P. donnez moi un exemple d'ecriture comptable pour que je puisse bien comprendre afin que je puisse raisoner.

Mais comme même j'arrive à faire la remarque suivante :

le taux de 0% est appropié à quelque produit => vous devrez mentioner un certain montant dans [la grille 00], de votre déclaration, alors si c'était le montant des bons d'achat donc il ne s'agit pas d'un mntant d'une vente d'un produit dont la T.V.A. est de 0%.

généralement c'est vous écriures répondent aux régles et s'ils sont équilibrées alors vous n'aurez rien à craindre.

A vous de voir.