Comptabilisation d'une facture avec ESCOMPTE

Portrait de PierreA
Posté par PierreA
mer, 16/06/2010 - 16:47

Bonjour,

Comment comptabiliser ceci : Facture de Sortie - marchandises 1000,00€ HTVA - TVA 21% - Escompte conditionnel 1% si paiement dans les 10 jours... ???

Je voudrais connaître l'écriture d'enregistrement de la facture et du paiement de celle-ci dans le cas où l'on profite de l'escompte et où l'on ne profites pas de l'escompte (2 x 2 écritures, en tout).

De même, si nous sommes dans le cas d'une Facture d'Entrée... ???

N.B.: Je sais qu'il faut utiliser les comptes 6530 et 7560, peut-être d'autres ?

Merci d'avance pour votre aide.

Meilleure réponse

Données :

- marchandises (M/ses) 1000,00€ HTVA - TVA 21%
- Escompte conditionnel (Esc) 1% si paiement dans les 10 jours.

A) Facture :

1000,00 € M/ses

- 10 (1000 x 1%) Esc

= 990 Base imposable

+ 207,90 TVA (21%)

= 1197,90 A payer

+ 10 Esc (1)

= 1207,90 (2)

(1) + (2) L'escompte ne sera déduit que lorsque le paiement anticipé aura eu lieu.

B) Écritures comptable :

1) COTE VENDEUR :

400 -> 1207,90
à 700 -> 1000
451 -> 207,90 (Base imposable 990 x 21%)

a) Paiement anticipé (< 10) :

550 -> 1197,90
657 -> 10
à 400 -> 1207,90

b) Paiement non anticipé (> 10) :

550 -> 1207,90
à 400 -> 1207,90

2) COTE ACHETEUR :

604 -> 1000
410 -> 207,90 (Base imposable 990 x 21%)
à 440 -> 1207,90

a) Paiement anticipé (< 10) :

440 -> 1207,90
à 550 -> 1197,90
757 -> 10

b) Paiement non anticipé (> 10) :

440 -> 1207,90
à 550 -> 1207,90

Référence : Mon ancien syllabus, Introduction à la comptabilité (livre),Précis de comptabilisation (livre), Apprenez la TVA (livre),etc.

Toutes les réponses

Trier les réponses par

Cette question de devoir et/ou d'examen a déjà été traitée de nombreuses fois dans le forum étudiant.
En tout état de cause, nous attendons que VOUS proposiez votre ou vos solutions et votre justification !!!

Je vous proposes cette solution :

Facture de Sortie (envoi facture)
4000 Client 1207,90 (débit)
45154 TVA due 207,90 (crédit)
7003 Ventes à 21% 990,00 (crédit)
7560 Escompte 10,00 (crédit)

Facture de Sortie (réception du paiement avant 10 jours)
5500 Banque 1197,90 (débit)
6530 Escompte 10,00 (débit)
4000 Client 1207,90 (crédit)

Facture de Sortie (réception du paiement après 10 jours)
5500 Banque 1207,90 (débit)
4000 Client 1207,90 (crédit)

En ce qui concerne une Facture de Sortie, est-ce juste ?

Manifestement, vous n'avez pas télescopé vos écritures pour trouver les soldes ...

Lorsque JE donne une remise (Escompte) ... je fais du bénéfice (Traduction de votre première écriture) !

C'est justement là où est mon problème, je ne trouve pas ça logique non plus... C'est pour cela que je demande votre aide.

Au secours !
Je déprime !
Ce sont de futurs comptables !
De quelle école sortez-vous ?

La langue française s'applique AUSSI à la comptabilité !

J'ai une vente de combien ?
J'ai une remise FINANCIERE (qui n'est donc pas commerciale !!!) de combien ?
Quand cette remise s'acte-telle ?

Facture de Sortie (envoi facture)
4000 Client 1207,90 (débit)
45154 TVA due 207,90 (crédit)
7003 Ventes à 21% 990,00 (crédit)
7090 Escompte 10,00 (crédit)

Facture de Sortie (réception du paiement avant 10 jours)
5500 Banque 1197,90 (débit)
6530 Escompte 10,00 (débit)
4000 Client 1207,90 (crédit)

Facture de Sortie (réception du paiement après 10 jours)
5500 Banque 1207,90 (débit)
4000 Client 1207,90 (crédit)

C'est mieux comme ca ?

Absolument pas !
Vous continuez à me donner un compte de produits !!!

Données :

- marchandises (M/ses) 1000,00€ HTVA - TVA 21%
- Escompte conditionnel (Esc) 1% si paiement dans les 10 jours.

A) Facture :

1000,00 € M/ses

- 10 (1000 x 1%) Esc

= 990 Base imposable

+ 207,90 TVA (21%)

= 1197,90 A payer

+ 10 Esc (1)

= 1207,90 (2)

(1) + (2) L'escompte ne sera déduit que lorsque le paiement anticipé aura eu lieu.

B) Écritures comptable :

1) COTE VENDEUR :

400 -> 1207,90
à 700 -> 1000
451 -> 207,90 (Base imposable 990 x 21%)

a) Paiement anticipé (< 10) :

550 -> 1197,90
657 -> 10
à 400 -> 1207,90

b) Paiement non anticipé (> 10) :

550 -> 1207,90
à 400 -> 1207,90

2) COTE ACHETEUR :

604 -> 1000
410 -> 207,90 (Base imposable 990 x 21%)
à 440 -> 1207,90

a) Paiement anticipé (< 10) :

440 -> 1207,90
à 550 -> 1197,90
757 -> 10

b) Paiement non anticipé (> 10) :

440 -> 1207,90
à 550 -> 1207,90

Référence : Mon ancien syllabus, Introduction à la comptabilité (livre),Précis de comptabilisation (livre), Apprenez la TVA (livre),etc.

Naturellement, NORADINE a dix sur dix !

Mais c'est un mauvais service rendu à PierreA qui ne parvient pas à positionner "dans le temps" ses écritures !

Merci Noradine pour votre réponse, je comprends mieux à présent ! Mais à quoi sert le compte "653 - Charges d'escompte de créances" alors ? Peut-il remplacer le 657 ?

Noradine a écrit: Données :

- marchandises (M/ses) 1000,00€ HTVA - TVA 21%
- Escompte conditionnel (Esc) 1% si paiement dans les 10 jours.

A) Facture :

1000,00 € M/ses

- 10 (1000 x 1%) Esc

= 990 Base imposable

+ 207,90 TVA (21%)

= 1197,90 A payer

+ 10 Esc (1)

= 1207,90 (2)

(1) + (2) L'escompte ne sera déduit que lorsque le paiement anticipé aura eu lieu.

B) Écritures comptable :

1) COTE VENDEUR :

400 -> 1207,90
à 700 -> 1000
451 -> 207,90 (Base imposable 990 x 21%)

a) Paiement anticipé (< 10) :

550 -> 1197,90
657 -> 10
à 400 -> 1207,90

b) Paiement non anticipé (> 10) :

550 -> 1207,90
à 400 -> 1207,90

2) COTE ACHETEUR :

604 -> 1000
410 -> 207,90 (Base imposable 990 x 21%)
à 440 -> 1207,90

a) Paiement anticipé (< 10) :

440 -> 1207,90
à 550 -> 1197,90
757 -> 10

b) Paiement non anticipé (> 10) :

440 -> 1207,90
à 550 -> 1207,90

Référence : Mon ancien syllabus, Introduction à la comptabilité (livre),Précis de comptabilisation (livre), Apprenez la TVA (livre),etc.

Je suis d'accord, mais:

On remarque que la TVA est calculée sur le montant après déduction de la remise ET de l’escompte (sous-total 2). On peut se poser la question de ce qu’il advient de la TVA sur l’escompte dans le cas où la facture n’est pas payée comptant. En effet, dans ce cas, le client y « gagne » la TVA sur l’escompte.

Réponse : cela n’a pas beaucoup de sens, car cette pratique est mise en place pour inciter le client à payer dans les 8 jours, et s’il ne le fait pas, il PERD le montant de l’escompte. D’autre part, si l’on en croit Joseph Antoine (précis de Comptabilisation) et Georges Vincent (Etude détaillée du PCMN), cette pratique est fiscalement admise pour autant que le taux de l’escompte ne dépasse pas 3 %. Bien que je n'aie pas trouvé d'autre référence de ce fait.

Ce qui n’empêche, à mon avis, que dans le cas du vendeur, il subisse un contrôle car la vérification arithmétique de sa déclaration, opérée automatiquement sur ses opérations « en sortie » ne « tombera pas juste ».

Je conseille donc, dans les cas où le vendeur pratique l’escompte conditionnel pour des montants non négligeables, de rédiger ses factures sans y mentionner le montant de l’escompte, puis à émettre à l’adresse du client, une note de crédit reprenant le montant de l’escompte qu’il lui accorde pour toutes les factures payées comptant dans une période déterminée, en calculant alors la TVA sur ce montant : ainsi la TVA sur les escomptes réellement accordés sera « régularisée » dans sa déclaration, vis-à-vis de l’Administration.

Qu'en pensez-vous ?

Merci pour vos contributions.

Partenaires