Comptabilité d'une société prochianement dissoute

Portrait de mamember
Posté par mamember
mar, 29/11/2011 - 12:52

Bonjour, Pourriez-vous svp m'éclairer concernant la comptabilité d'une société à responsabilité limitée qui sera dissoute devant notaire en décembre.Voici ma première question:Dans les écritures, je constate que la société doit récupérer un peu de Tva (j'utilise le compte Tva à recevoir) qui ne sera remboursée qu'en 2012. Or la société sera dissoute en fin d'année 2011 et les comptes devront être approuvés d'ici là. Que dois-je faire....considérer ce montant comme une créance irrécouvrable et la comptabiliser ainsi?Et voici ma deuxième question:La société a accumulée les pertes les dernières années qui ont été reportées sur l'exercice 2011. Les pertes des exercices précédents et de l'année 2011 vont donc êtres réunies. Etant donné qu'il n'y aura pas report à nouveau sur l'exerie 2012, dois-je faire une opération comptable spécifique?Merci.

Toutes les réponses

La créance sur la tva devra être reprise par l'un des associés.
Je suggère toujours de le faire acter.
Vos écritures de pertes (Courante et reportée) seront balancées par le capital et/ou par les réserves.

En gros, vous devrez avoir un bilan qui ressemble à ce qui suit :

Banque ou caisse
TVA à récupérer (via associés)

à Associés !!!

Merci pour votre réponse.

Puis-je poser une dernière question?

L'Etat m'informe qu'il me remboursera des avances trimestrielles. Dans ce cas puis-je utiliser le compte Autres produits exceptionnels?

Encore merci.

Non, il ne s'agit pas d'un produit mais simplement de la récupération d'une créance.

Pas du tout ...

Vous devez solder votre compte courant tva.

En fait, il s'agit d'avances trimestrielles sur le resultat et non sur la tva...

Si vous avez comptabilisé en frais, vous passez en frais négatifs.

Durant l'exercice 2010, j'avais utilisé les comptes 67 (Impôts sur le revenus...) pour le paiement des avances.
Les comptes de charges 67 (Impôts sur le revenus...) sont repris dans le compte de pertes et profits (version luxembourgeoise). Donc j'ai pensé utiliser les comptes de produits 77 (Régularisation d'impôts...). Or ceux-ci ne sont pas repris dans le compte de pertes et profits.
Du coup je ne sais pas quel compte utiliser...

Vous ouvrez un 7*** spécial ...

Désolé Jojo, je ne comprends pas tout...et si vous le permettez je vais récapituler le tout

1) Concernant les avances trimestrielles sur le resultat qui seront remboursées:

Si je les comptabilise comme Produit, cela va me donner un résultat d'exercice 2011 positif (bénéfice), car mes produits seront supérieurs à mes charges.
Ce qui veut dire que l'Etat me demandera de payer des impôts sur des bénéfices qui sont réalisés en réalité grâce à un remboursement d'impôts...alors que si je ne comptabilise pas comme tel, ma société effectue une perte sur l'exercice 2011.

En quoi l'ouverture d'un compte 7**** spécial va éviter le problème? N'existe-il pas une autre manière de journaliser cette opération?

2) Convernant la Tva à récupérer, ma société sera dissoute cette année et les comptes seront clôturés, alors que le remboursement de la Tva ne se fera qu'en 2012. Donc si je comprends bien, en tant qu'associé unique de la société, je vais récupérer en mon nom la Tva, ce qui est logique puisque la société n'existe plus du point de juridique et comptable.

Mais vous marquez ceci:
......................................................................
En gros, vous devrez avoir un bilan qui ressemble à ce qui suit :

Banque ou caisse
TVA à récupérer (via associés)

à Associés !!!
......................................................................

Désolé, mais je ne saisie pas la logique de l'opération.... Pouvez-vous svp m'expliquer?

Encore désolé pour tout le travail que je vous donne.

Salutations

Désolé Jojo, je ne comprends pas tout...et si vous le permettez je vais récapituler le tout1) Concernant les avances trimestrielles sur le resultat qui seront remboursées:Si je les comptabilise comme Produit, cela va me donner un résultat d'exercice 2011 positif (bénéfice), car mes produits seront supérieurs à mes charges.Ce qui veut dire que l'Etat me demandera de payer des impôts sur des bénéfices qui sont réalisés en réalité grâce à un remboursement d'impôts...alors que si je ne comptabilise pas comme tel, ma société effectue une perte sur l'exercice 2011.En quoi l'ouverture d'un compte 7**** spécial va éviter le problème? N'existe-il pas une autre manière de journaliser cette opération?2) Convernant la Tva à récupérer, ma société sera dissoute cette année et les comptes seront clôturés, alors que le remboursement de la Tva ne se fera qu'en 2012. Donc si je comprends bien, en tant qu'associé unique de la société, je vais récupérer en mon nom la Tva, ce qui est logique puisque la société n'existe plus du point de juridique et comptable.Mais vous marquez ceci:......................................................................En gros, vous devrez avoir un bilan qui ressemble à ce qui suit :Banque ou caisseTVA à récupérer (via associés)à Associés !!!......................................................................Désolé, mais je ne saisie pas la logique de l'opération.... Pouvez-vous svp m'expliquer? Encore désolé pour tout le travail que je vous donne.Salutations

Il est évident que lorsqu'on n'est pas du métier c'est plus compliqué ...
En 2010, vous avez inscrit en dépenses des impôts qui n'étaient pas dus ! Il est donc logique de mettre en profits leur remboursement.
Ensuite, soit vous êtes en liquidation ou vous ne l'êtes pas.
Si vous ne l'êtes pas, les remboursements d'impôt seront AUSSI une DNA négative !
Cette opération annihilera la taxation qui aurait eu lieu.
Enfin si vous liquidez - cela veut dire ce que cela doit dire ! - vous vendez tout ce que vous avez (Vous avez de l'argent en contrepartie) et vous payez toutes vos dettes.
Il reste soit de l'argent soit des dettes !
La contrepartie d'un avoir en argent est un compte d'associé (Une espèce de compte de capital) puisque le total du débit DOIT égaler le total du crédit.

Au delà, comme suggéré en préambule, c'est une consultation car à chacun son métier.