Du brut au net (indépendant complémentaire)

Portrait de Mezael
Posté par Mezael
sam, 24/09/2011 - 17:47

Bonjour,

j'ai cherché mais pas trouvé précisément la réponse que j'attends.

Je suis indépendant complémentaire à mon plein temps de salarié.

J'aimerais savoir, en tant qu'indépendant, comment calcule-t-on le salaire net!

Exemple.

Je rentre 100€ brut.

Je déduis 21% de Tva
20% de charges sociales
et 30% d'impôts.

Il me reste donc 29€ net.

Est-ce le bon calcul??

Je vous remercie et vous souhaite un des derniers bons weekend ensoleillés en Belgique!

Meilleure réponse

Bonjour,

Votre manière de calculer est fausse. En effet, si vous enlevez 21% de 100 euros, les 20 % suivant ne seront pas calculés sur 100 mais sur 79 (soit 15,8). Reste donc 63,20. Desquels je retire encore 30% (soit 18,96). Reste 44,24.

Autre problème, l'impôt sur le revenu n'est jamais calculé sur base du revenu brut mais du revenu net. J'imagine que vous aurez bien des frais professionnels à faire valoir. Vous pourrez en tout état de cause déduire les cotisations sociales payées.

Pour ce qui est de la TVA, votre présentation est malencontreuse. On ne déduit pas la TVA du revenu brut. En effet, la TVA ne constitue pas un produit pour l'entreprise et ne modifie donc pas son revenu. Maintenant sans doute vouliez-vous dire: je rentre 100 euros TTC. Mais dans ce cas pour extraire une TVA de 21 % de ce montant et trouver le montant hors TVA, il faut appliquer la formule suivante: 100/1,21 = 82,64 euros.

Pour les cotisations sociales, le situation est un peu plus complexe. Un indépendant complémentaire dont le revenu net annuel est inférieur à 1.341 euros ne paie pas de cotisations. Mais il est vrai que s'il gagne plus de 1.340,00 euros, alors c'est 22% sur le tout.

En matière d'impôt sur le revenu, pour faire simple si vos autres revenus nets (activité salariée mais aussi revenu immobilier éventuel) sont déjà supérieurs à 18.000,00 euros, vos revenus d'activité indépendante seront taxés à 45%. Si vos autres revenus dépassent 35.000,00 euros, vos revenus d'activité indépendante seront taxé à 50% (un peu plus en fait puisque comme le rappelle RDACPT, il existe des additionnels communaux et provinciaux).

Mais avant toute chose, je vous signale que pour lancer une activité indépendante en Belgique, il faut la faire enregistrer sur une banque de données informatisée en se présentant auprès d'un guichet d'entreprises agréé. Celui-ci vérifiera notamment si vous disposez des connaissances de gestion de base. Sur cette notion: http://economie.fgov.be/fr/entreprises/vie_entreprise/Creer/Conditions/p...

Si tel n'est pas le cas, vous devrez d'abord suivre une formation ou passer l'examen du jury central.

4 votes actuellement | +1 Répondre

Toutes les réponses

Les cotisations sociales sont de 22% et en ce qui concerne l'impôt, votre activité principale vous entraîne probablement dans une tranche imposable à 45 ou 50% + taxes communales 

Bonjour,

Votre manière de calculer est fausse. En effet, si vous enlevez 21% de 100 euros, les 20 % suivant ne seront pas calculés sur 100 mais sur 79 (soit 15,8). Reste donc 63,20. Desquels je retire encore 30% (soit 18,96). Reste 44,24.

Autre problème, l'impôt sur le revenu n'est jamais calculé sur base du revenu brut mais du revenu net. J'imagine que vous aurez bien des frais professionnels à faire valoir. Vous pourrez en tout état de cause déduire les cotisations sociales payées.

Pour ce qui est de la TVA, votre présentation est malencontreuse. On ne déduit pas la TVA du revenu brut. En effet, la TVA ne constitue pas un produit pour l'entreprise et ne modifie donc pas son revenu. Maintenant sans doute vouliez-vous dire: je rentre 100 euros TTC. Mais dans ce cas pour extraire une TVA de 21 % de ce montant et trouver le montant hors TVA, il faut appliquer la formule suivante: 100/1,21 = 82,64 euros.

Pour les cotisations sociales, le situation est un peu plus complexe. Un indépendant complémentaire dont le revenu net annuel est inférieur à 1.341 euros ne paie pas de cotisations. Mais il est vrai que s'il gagne plus de 1.340,00 euros, alors c'est 22% sur le tout.

En matière d'impôt sur le revenu, pour faire simple si vos autres revenus nets (activité salariée mais aussi revenu immobilier éventuel) sont déjà supérieurs à 18.000,00 euros, vos revenus d'activité indépendante seront taxés à 45%. Si vos autres revenus dépassent 35.000,00 euros, vos revenus d'activité indépendante seront taxé à 50% (un peu plus en fait puisque comme le rappelle RDACPT, il existe des additionnels communaux et provinciaux).

Mais avant toute chose, je vous signale que pour lancer une activité indépendante en Belgique, il faut la faire enregistrer sur une banque de données informatisée en se présentant auprès d'un guichet d'entreprises agréé. Celui-ci vérifiera notamment si vous disposez des connaissances de gestion de base. Sur cette notion: http://economie.fgov.be/fr/entreprises/vie_entreprise/Creer/Conditions/p...

Si tel n'est pas le cas, vous devrez d'abord suivre une formation ou passer l'examen du jury central.

4 votes actuellement | +1 Répondre

Je vous remercie pour toutes ces informations qui m'éclairent.

Mon revenu de salarié est, en brut, supérieur à 20.000€
quant à mon activité complémentaire, ne vous inquiétez pas, je suis enregistré à la Tva et à la BCE :)

Et mes revenus bruts actuels (tvac) s'élèvent pour l'instant à un peu plus de 5000€ pour ma première année.

Merci à vous pour vous réponses éclairées.

David

Rebonjour en ce dimanche 'estival',

Sur base de ces nouvelles données, un petit complément d'information. Mais une petite précision d'abord. Eviter d'utiliser l'expression revenu brut car elle n'a pas la même signification pour un salarié et pour un indépendant. Je ne suis au demeurant même pas sûr que votre emploi du terme pour votre activité salariée soit correct.
Dans le cadre de ces échanges (mais aussi avec votre comptable et autres professionnels ;-)) essayez de vous en tenir à cette terminologie. Le chiffre d'affaires d'un indépendant correspond à la valeur Hors TVA de ses ventes et prestations de services. Son bénéfice brut correspond à son chiffre d'affaires déduction faite des marchandises, matières premières et fournitures qu'il aura utilisées pour réaliser ce chiffre d'affaires. Autrement dit pour déterminer le bénéfice brut, on déduit tout ce qu'il a acheté pour revendre à ses clients (en tenant compte des correctifs de fin d'exercice comptable). C'est ce bénéfice brut que l'indépendant (dès lors que son activité est commerciale ou artisanale) fait apparaître en grille 1600 du cadre XVII de la déclaration IPP.
Mais l'indépendant doit naturellement acquérir tout une série de bien pour faire fonctionner son activité. Il doit par ailleurs payer des cotisations sociales. Tout cela constituera des frais professionnels déductibles à faire apparaître en grille 1606 du cadre XVII. Attention toutefois, il y a des subtilités pour les biens d'investissement (durée de vie pour l'entreprise supérieure à un an) et pour certains autres biens (problématique des frais mixtes dès lors qu'une partie est professionnelle mais une partie privée et problématique des DNA -dépenses non admises).

En matière de TVA, si vous pensez que votre chiffre d'affaires ANNUEL va rester inférieur à 5580 euros, vous pouvez demander de bénéficier du régime de la franchise. L'administration n'a légalement pas le droit de vous le refuser. MAis il paraît que dans les faits, elle s'en réserve la possibilité. Sur cette notion de franchise: http://fiscus.fgov.be/interfaoiffr/vragen/tva/franchise1.htm

En matière d'impôt sur le revenu, vous pouvez faire une simulation sur le site anonyme de l'administration fiscale: taxcalc.be. Remplissez le cadre I, le XVII de la partie 2 comme vu précédemment et le cadre IV pour votre activité salariée. Pour ce dernier il suffit de reporter les données de la fiche 281.10 que votre employeur doit vous remettre une fois par an. Ex: sur la fiche 281.10, il y a certainement le grille 250 qui est remplie (de même que 286 pour le précompte professionnel). Vous renvoyez ces montants vers les grilles respectives de la déclaration IPP.

1 vote actuellement | +1 Répondre

Merci beaucoup pour cette réponse enrichie.

Effectivement, je vais discuter de tout cela avec ma comptable la semaine prochaine,
mais l'idée était, initialement, de faire une estimation en vue d'obtenir un prêt hypothécaire sur base de mon complément
au salaire que je perçois.

Ceci dit, j'ai peu de biens à acquérir si ce n'est un ordinateur et quelques charges telles les connexions Internet etc. Ma compagne étant, elle aussi, indépendante, elle prend pour l'instant une majorité des charges (plus justifiées dans son travail) à sa... charge.

Quant à la Tva, au vu de la spéculation sur mon chiffre actuel, je doute pouvoir bénéficier du régime de la franchise mais, là encore, je pense en parler à ma comptable la semaine prochaine.

Je vais aller faire un tour sur le lien que vous me donnez.

Je vous souhaite un bon dimanche et, promis, je n'utiliserai plus cette terminologie erronée ;o)