engager un salarié ou un indépendant

Portrait de Ameline
Posté par Ameline
sam, 15/03/2008 - 21:02

POURRIEZ vous me dire quels sont les avantages et les inconvénients a engager un salarié, ou un indépendant et Quelle est la prise en charge par une entreprise boulangère des cotisations sociales.

Toutes les réponses

La principale différence concerne les charges patronales et cotisations sociales.

Avec un salarié, vous aurez (en sus de la rémunération brute), les cotisations patronales ONSS portées à votre charge.
Du côté salarié, ses cotisations seront en partie couverte grâce à vous, puisque vous prélèverez directement (sur le brut) ses cotisations ONSS travailleur et le précompte professionnel pour les reverser à l'administration.
Il est possible de passer par un secrétariat social pour calculer les montants exacts et donc éviter toute erreur.

Avec un indépendant, ce dernier vous adressera une facture de prestation de services que vous aurez à payer comme une autre. Pas d'autre (lourdes) charges sociales supplémentaires donc.

Attention toutefois au statut du faux indépendant. Les clauses du contrat de travail ne seront pas les mêmes suivant le statut que votre travailleur prendra (heures de travail, jours de congés,...).
Globalement, vous pourrez moins "contraindre" votre travailleur s'il est indépendant.

D'un côté plus de charges mais un contrat de travail sûr, d'un autre côté moins de charges mais un contrat de travail moins contraignant pour le travailleur.

c est tres claire a present.

merci beaucoup..........

merciiiiiiii beaucoup

c est tres clair a present. merci d avoir pris un moment pour me repondre.

amel

Oui une bonne pomme vous a répondu.

Surtout que l'on N'ENGAGE pas un indépendant.

On est en pleine débilité et moi je me refuse de répondre à des débiles.

ON VOUS A RIEN DEMANDER OK...

SGH a son style bien à lui, mais il a malheureusement raison.

Théoriquement, le recours a un contrat de travail (salarié) ou un contrat de prestations de services (indépendant), ne peut être compris comme une alternative.

c'est la situation de fait qui définira le type de relation.

si la situation de fait témoigne de l'existence d'un lien de subordination, ce que HE106838 évoquait lorsqu'il parlait de 'contraindre' plus ou moins, la relation sera requalifiée par l'administration en contrat de travail, et là, votre entreprise va avoir comme un petit coup de moins bien financier, puisque seront à sa charge, l'arriéré des cotisations ONSS et de Prec prof qu'elle n'aura de fait pas retenu comme elle l'eut dû...

a bon entendeur...

arcanes.be

j'oubliais également les amendes et intérêts de retard...

arcanes.be

et je pense que je vais mettre une photo de Brad Pitt comme avatar... même si mon épouse m'enjoint de mettre celle de Sim...

SGH a écrit:Surtout que l'on N'ENGAGE pas un indépendant.

et pourquoi pas ?

voir définition du "Litré" trouvée sur le Net

"5° Prendre des gens à gages. Engager un domestique.
Faire contracter un engagement. Le directeur a engagé pour la saison une excellente cantatrice.
Enrôler. Engager des soldats, des matelots. "

à mon sens, le verbe "engager" ne sous-entend pas dans quel type de relation juridique se prend l'engagement

Législation sur le  grade minimum dans l'engagement d'un aidépendant comme salarié.

 

Merci à Vous.

| +1 Répondre

Euh ...

 

Pouvez-vous être un peu plus clair ?