Ajout d'activité à une activité existante dans un tout autre domaine

Portrait de mat125
Posté par mat125
mer, 31/05/2017 - 10:45

Bonjour,

Je suis gérant d'une TPE dans le domaine de l'impression. La société a des difficultés à renouer avec les bénéfices depuis la crise de 2008 et la perte de 2 gros clients ainsi que le décés du gérant fondateur il y a quelques années. On voudrait ajouter une activité dans un autre domaine qui serait principalement exercée par mon fils dans le bâtiment (réparations, cloisons, parquet, peinture, petit sanitaire, un peu d'electricité, peut-être aussi un peu de jardinnage, en fait, un peu de tout ...). Nous facturerions des prestations de services.

Mon fils souhaite simplement devenir gérant de la société afin qu'il puisse faire ses activités dans le bâtiment sans rien changer aux statuts, sinon éventuellement y ajouter simplement la mention "prestation de services".

Perplexe, je crois que nous devrions probablement ajouter ces nouvelles activités de façon précise à nos statuts et à la BCE, mais pour ça, n'y a t'il pas des accès à la profession ? ou peut-être doit-il prouver ses compétences ?

Devons nous le faire ?

Que risquons nous si nous le faisons pas ? Ne me met-t'il pas dans l'embarras étant donné que je serais également gérant ?

Merci

 

Toutes les réponses

Trier les réponses par

Il vous mettra dans l'embarras ...

Vous devez modifier votre objet social à la BCE au minimum et peut-être aussi vos statuts qu'il y a lieu de relire avec circonspection !

Il est EVIDENT que certaines activités postulent un accès à al profession.

Merci pour votre réponse rapide,

C'est bien ce que je me dis, le problème est de lui faire comprendre.

Je ne trouve pas beaucoup de textes pouvant le lui faire admettre noir sur blanc, pourtant ça semble assez évident !

Tous les ouvrages de commentaires de référence signalent cette obligation. Voyez dans la boutique (Bouton en haut à croite) ou dans une librairie professionnelle (Attention de NE PAS acheter les ouvrages français qui diffèrent peu ou prou de notre législation).

Partenaires