Epicerie fine et cours de cuisine.

Portrait de Jerasolone
Posté par Jerasolone
jeu, 13/01/2011 - 15:44

Bonjour,

Ma question porte sur les cours de cuisine. Légalement, qui peux donner des cours de cuisine dans le cadre d'une activité professionnelle. ( Etant gérant d'une épicerie fine, puis-je en donner? Aussi bien à domicile, que dans des locaux de l'entreprise ( ex: aménagement d'une cuisine didactique, quid des règles afsca? )

De plus, la profession de chocolatier n'est pas dans la liste des professions règlementées. Ai je le droit de produire des confiserie et de les vendre dans mon épicerie?

Merci de votre aide

Cordialement

Toutes les réponses

Pour autant que vous ayez l'accès a la profession et que vos installations répondent aux exigences de l'AFSCA, il n'y a aucun problème. Vous devez simplement ajouter ces activités a la BCE via un guichet d'entreprises et déclarer la modification de vos activités au contrôle TVA.

Accès à la profession, pour les cours de cuisine? Ici l'épicerie est déjà crée. C'est sur l'ajout des cours et la transformation du chocolat que porte ma question.

Il n'y à pas d'autres critères que la gestion de base? Ni compétence professionnelle sectorielle et intersectorielle.

Merci

Si vous êtes déjà indépendante vous avez donc l'accès a la gestion. Pour ce qui est de cours de cuisine, oui il faut un accès a la profession comme pour tout métier de bouche et dans la mesure ou ceux-ci sont dispenses dans vos installations, celles-ci doivent repondrent aux normes (très strictes) de l'AFSCA, de même que pour la transformation du chocolat.

Merci pour tes réponses éclaires.

Je viens de téléphoner au guichet etps de L'ucm ( ce que j'aurais du faire dès le début )

Il en est ressortit que pour l'ajout de cours de cuisine, il ne fallait pas d'accès à la profession car ca ne tombait pas sous la définition de traiteur restaurateur. De plus pour l'activité de chocolatier, cette profession est une exception dans le domaine boulanger pâtissier .