Aidant de l'indépendant dans le bâtiment

Portrait de fabsor30
Posté par fabsor30
sam, 27/09/2014 - 14:21

Bonjour,

Petit problème sans solutuion jusqu'à présent....

Imaginons : 
Pierre facture à Jacques des heures en électricité car il a l'accès à la profess. et l'autre ( Jacques ) facture au client le chantier total pour gros oeuvres par exemple.  ( Pierre sera en sous traitance pour la partie électrique ... ) ,

Un jour Jacques à besoin de pierre pour prester en tant que peintre mais Pierre n'a pas l'accès, pour que Pierre soit en ordre peut-il devenir "aidant de l'indépendant" pour Jacques en s’inscrivant à la BCE, si oui, est-ce considéré comme une association de fait ? Et quelle serait selon voius la formule possible pour que Pierre acquière après 5 ans l'accès à la profession de peintre ? Un association de fait est-elle suffisante pour créer de tels droits ?
C'est bien plus simple de prouver son expérience par une fiche de paie pour un employeur depuis au moins 5 ans  mais dans ce cas si je suis perdu car comment prouver les heures d’expérience si l'association de fait ou le statut d'aidant de l'indépendant" est admis..
 

Dans l'attente de vous lire,

 

Fabrice,

 

Toutes les réponses

Indépendant ?

Faux indépendant ?

Salarié avec activité sur le côté ?

Et si vous étiez plus clair dans le montage que vous voulez faire ?

 

Sur cette question, dont fabsor30 n'a pas apporté d'explication, je me demandais...? Est-ce que l'aidant de l'indépendant, au vu de son expérience acquise lors du travail presté pour le compte d'un électricien, pourra prétendre à l'accès à la profession, et si oui, après quel période d'activité?

Pour autant qu'il s'agisse d'un aidant à temps plein, pour autant que ses fonctions entraînent des prises de risque (= connaissances), c'est envisageable.