Avantage fiscal sur reprise d'encours d'un emprunt hypothécaire pour de la rénovation

Portrait de LuckyLuke
Posté par LuckyLuke
jeu, 30/01/2020 - 10:15

Bonjour,

Existe-t-il un avantage fiscal pour la reprise d'encours d'un emprunt hypothécaire, destiné à financer la rénovation d'une habitation propre et unique (sur laquelle portait cet emprunt).

Pour préciser, l'emprunt initial avait été conclu en 2003, pour une habitation en région wallonne, et donnait droit à un avantage de type "Epargne-logement avant 2015" (impot régional, codes 3355 capital et 3146 intérêts)

Merci d'avance pour toute piste...

Toutes les réponses

Aucune modification.

Bonjour Jojo,

Merci pour votre retour. Ceci dit, votre réponse m'étonne...

Voir https://finances.belgium.be/fr/particuliers/habitation/emprunt-hypotheca...

HABITATION PROPRE PENDANT TOUTE L’ANNÉE - REPRISE D'ENCOURS

Attention : les informations ci-dessous ne concernent que l’habitation propre !

En 2015, j’ai fait une reprise d’encours pour rénover mon « habitation propre »

La reprise d’encours est considérée comme un contrat d’emprunt séparé et est donc considérée comme un emprunt conclu en 2015.

Dans pareil cas, vous remboursez en général plusieurs emprunts simultanément qui concernent une seule habitation.

La combinaison de différents emprunts pour une seule habitation est traitée dans des FAQ distinctes.

Petite précision : dans mon cas, la reprise d'encours s'est faite en 2018 et je voudrais rembourser l'emprunt inital de manière anticipée en 2020, mais sans perdre les avantages fiscaux  

Une réponse elliptiique pose parfois problème !

Je vous répondais que votre premier prêt ne serait pas modifié et donc que vos avatages sur ce premier prêt resteraient les mêmes (Objet de votre question !)

Votre deuxième emprunt suit les règles ordinaires (Règle de trois si nécessaire)

Votre nouvelle question

Sans préjuger sur ce qu'un nouveau gouvernement trouvera comme ponction fiscale supplémentaire, vous n'avez guère de soucis à vous faire après 17 ans ! (Toujours sur base du premier prêt)