Colocation avec un ami

Portrait de RJL
Posté par RJL
mer, 25/04/2012 - 11:39

Bonjour,

Je me permets de poster ce message pour avoir votre avis sur la situation fiscale suivante :

- je prévois d'emménager chez un ami (relation exclusivement amicale) en colocation
- la colocation ne fait pas l'objet d'un contrat enregistré
- la colocation porte sur une chambre chacun, le reste des pièces étant partagées
- l'ensemble des charges locatives et d'entretien seront partagées (1/2 loyer, gaz, eau, electricité, ...)
- nous sommes tous les deux salariés (avec des salaires dans la moyenne)

Dans le cas où je désirerais me domicilier à cette adresse, cette colocation entre amis serait-elle considérée comme de la cohabitation de fait ?
En outre, continuerons-nous d'être imposés (IPP) séparément, sans impact de cette colocation sur la base taxable ou le taux d'impostion lié ?

Dans le cas où la charge de la preuve en matière fiscale serait inversée et que l'on considérerait que la colocation établit une cohabitation de fait influançant la charge IPP de chacun, existe-t-il des arguments permettant de contredire valablement l'administration fiscale sur ce sujet ?

Je vous remercie déjà pour vos éventuelles réponses.

Meilleure réponse

"Dans le cas où je désirerais me domicilier à cette adresse, cette colocation entre amis serait-elle considérée comme de la cohabitation de fait ?
En outre, continuerons-nous d'être imposés (IPP) séparément, sans impact de cette colocation sur la base taxable ou le taux d'impostion lié ?"

Cohabitant de fait, oui. Mais vous pouvez tout aussi bien faire une déclaration de cohabitation légale (autorisé entre ami) et ainsi remplir une déclaration commune en bénéficiant du quotient conjugal. Toujours intéressant si l'un des deux a un revenu faible. Bien que cela ne semble pas le cas chez vous...

Toutes les réponses

Aucun impact du point de vue fiscal.

"Dans le cas où je désirerais me domicilier à cette adresse, cette colocation entre amis serait-elle considérée comme de la cohabitation de fait ?
En outre, continuerons-nous d'être imposés (IPP) séparément, sans impact de cette colocation sur la base taxable ou le taux d'impostion lié ?"

Cohabitant de fait, oui. Mais vous pouvez tout aussi bien faire une déclaration de cohabitation légale (autorisé entre ami) et ainsi remplir une déclaration commune en bénéficiant du quotient conjugal. Toujours intéressant si l'un des deux a un revenu faible. Bien que cela ne semble pas le cas chez vous...

Je vous remercie tous les deux pour vos réponses, et vous souhaite, par la même occasion une excellente journée.