Gérant SPRL deux ans et demi, faillite, business plan optimiste

Portrait de matthlegerant
Posté par matthlegerant
mar, 01/12/2009 - 18:51

Aucune question

Meilleure réponse

Franchement, je ne vois pas en quoi on me donnerait pas l'excusabilité à partir du moment où je mérite un salaire. Dans toutes les boites du monde on paie les employés AVANT la tva.

De toute façon, il en restera un peu pour la TVA, mais certainement pas tout.

A un moment, il faut faire un choix, sa survie ou celle de l'état. Je pense que tout juge ou homme peut comprendre ça.

Et là, j'ai vraiment faim, je vais pas aller en prison pour ça quand même!

Matth

Toutes les réponses

Trier les réponses par

Vos propositions vous conduisent malheureusement tout droit à la case 'Prison' !

Consultez en urgence pour que les idées soient claires dans votre tête !

Une consultation chez un bon samaritain professionnel est un investissement dans votre situation !

Mettre en place sa faillite avec détournement d'actif pose problème ! (Ce n'est naturellement qu'un des points négatifs de votre analyse).

oups, de quels actifs détournés on parle?

On détourne rien, je dis juste que la caméra thermique on espère la vendre 8000€ mais on se dit qu'on la vendra 5000 €.
Quand je parle des meubles, c'est en tant que privé.
La réponse est vraiment alarmiste...

Bonjour

Surtout, n'écoutez pas trop ce "Jojo", je ne parviens pas à trouver une question à laquelle il a répondu. Moi-même j'en fait les frais !!! (pas de réponse à des questions "faciles" pour les experts)

Ne vous découragez pas, vos dettes sont très faibles.

Essayez de trouver un arrangement avec le fisc et la TVA; ils sont toujours d'accord.

Liquidez "proprement" votre matériel : avec facture, dans le cadre d'une cessation d'activités.

Surtout aussi : trouvez-vous du travail et faites traîner le reste. Ne faites pas de promesse que vous ne saurez tenir.

C'est dur mais vous arriverez au bout (je reviens de plus loin et n'en suis pas encore sorti tout-à-fait)

Ne vous inquiétez pas pour vos meubles, comme dit plus haut : les montants sont faibles, un arrangement est toujours possible.

Le temps qu'il y ait une action en justice qui aboutisse, vous serez dégagé de vos faibles dettes. Mais surtout renseignez-vous sur la légalité de ce que vous faites.

Consultez aussi un avocat ; les consultations ne sont pas toujours payantes et vous aurez certaines réponses.

Bien à vous

Bonsoir, Il est regrettable de constater que pour en finir avec une société il ne reste que trois solutions: - la mise en liquidation, coutant 2 à 3.000 € (si la société en a les moyens cash) - la mise en faillite qui ne coûte rien à la société. - vente de la "coquille vide". Ce qui ne vous dispense pas de contrôles ou problèmes ultérieurs. Il ne faut évidemment pas détourner des actifs à son profit personnel, car il faudrait rendre la conre-valeur à la société en faillite. Voila la matière est simple, à vous de choisir la meilleure voie. Cordialement.

Pas de panique. comme dit plus haut, la faillite n'est pas un drame! elle est meme necessaire pour mieux rebondir. Le gérant d'une société à l'obligation, au plus tôt, de faire aveu de faillite et d'avertir ses créanciers lorsque la situation de son entreprise est en déconfiture. Pour cela , il faut s'armer de son bilan provisoire, de ses journaux d'achats, de vente et inventaire, registre de commerce , carte d'identité etc.. et direction le greffe du tribunal de commerce de ton canton. le greffier se fera une joie de t'ajouter à la statistique des faillis de 2009 ou 2010, le tribunal actera cela et nommera un curateur (généralement un avocat!). ce dernier te donnera une attestation à joindre au dossier assurance faillite de ton organisme social et te permettera de toucher la modique somme de 800 euros pendant 12 mois au maximum et ce une fois par periode de 10 ans.

C'est psychologiquement lourd comme démarche , mais c'est parfois nécessaire pour passer le cap.

Bonne nouvelle , depuis 2 ans , le mobilier servant à la vie de tout les jours n'est pas saisissable. sauf si bien sur , tu as un ecran plasma de 4m sur 2 dans ton salon. autre bonne nouvelles, le tribunal peut prononcer ton excusabilité et par conséquent effacer l'ardoise de tes dettes( y compris sociales et fiscales) et aussi de recommencer une nouvelle activité d'entrepreneur.

d'où mon premier conseil , ne vends rien comme actif et ne réalise aucune écriture qui pourrait te mettre en faux vis à vis de l'administration . essaie aussi de rembourser la TVA dû.

mon deuxieme conseil est, comme la dit JOJO, d'aller voir un avocat prodeo pour clarifier ton dossier et avoir un support vis à vis de l'administration et du curateur éventuel. Le cout varie de 800 à 1600 euros pour certains niveaux de revenus. ca vaut plus plus que le coup.

Mon troisième conseil, est évite de t'adresser et négocier directement avec l'administration tout seul. C'est une perte de temps et d'énergie. fait toi épauler par un pro qui évitera à ce qu'un fonctionnaire mal luné dance autour de ton scalp.(c'est du vécu!).

beaucoup (moi y compris) sont passée par là et s'en porte mieux après ... certains on recréer des affaires florissantes après, d'autres ont préféré la relative assurance d'un salaire fixe par mois. à toi de choisir. bon courage

matthlegerant a écrit: (...) 

On a libéré le minimum de capital. On a fait un business plan correct (...) mais beaucoup trop optimiste.
(...) 
Je n'ai pas encore publié les comptes annuels 2008 (...) 

(...) 
- on a pas libéré le capital total

Ma question:
(...) 
Peut-on se payer un salaire correct (je parle de 1000€) en rectification de tous les mois où on a rien touché, et ceci avant la faillite?
(...)

Entretemps, Chenrotte03 crache dans la soupe sans savoir ...

Lorsqu'on vous déclarez ne pas avoir libéré le capital, lorsque vous parlez de "vous" payer à la place des tiers, j'y vois une situation alarmiste qui ne vous donne pas du tout droit à l'excusabilité !

Merci à tous pour vos réponses!

Jojo, je vais aller en prison parce que je me paie 1000 euros ce mois-ci contre 250 le mois passé?
Vous me faites stresser...
Matth

Si tu te paies 1000 euros au lieu de respecter tes engagements vis à vis de la TVA par exemple, alors je ne donnes pas cher de ton excusabilité. N'oublie pas que la TVA est de l'argent de l'état perçu au nom de l'état et qu'aucun procureur et a fortiori un tribunal ne pourra cautionner une spoliation de l'état...

Franchement, je ne vois pas en quoi on me donnerait pas l'excusabilité à partir du moment où je mérite un salaire. Dans toutes les boites du monde on paie les employés AVANT la tva.

De toute façon, il en restera un peu pour la TVA, mais certainement pas tout.

A un moment, il faut faire un choix, sa survie ou celle de l'état. Je pense que tout juge ou homme peut comprendre ça.

Et là, j'ai vraiment faim, je vais pas aller en prison pour ça quand même!

Matth

Merci pour votre compréhension.

Bonjour

Je rectifie et précise : j'ai reçu une réponse claire et précise de Jojo et je l'en remercie;

Pour le reste courage, ce n'est pas trop catastrophique

Bàv

Partenaires