Intérêt d'une domiciliation à Luxembourg Ville ?

Portrait de Olivier_L
Posté par Olivier_L
mer, 21/10/2009 - 15:23

Bonjour,

J'ai une question qui devient pressante (formalités administratives à remplir dans un délai en partie écoulé) et que je vais tenter de vous présenter clairement :-)

1. Ma situation : Belge, je travaille pour une période de un an à Luxembourg ville. J'ai un logement sur place. Mon revenu pour cette période d'un an sera intégralement Luxembourgeois.
=> 2008 - 30/09/2009 : situation 100% Belge !
=> 1/10/2009 - 30/09/2010 : travail et revenus 100% à Luxembourg Ville (Grand duché) où j'ai un logement pour la période et la possibilité de m'y domicilier.
=> 1/10/2010 - 30/09/2011 : retour en belgique, travail et revenus 100% Belges !

2. Mon but : ne pas payer d'impôt ou je ne sais quel(s) frais évitable(s) en Belgique. A priori je fonctionne avec une déclaration de type forfait.

3. Ma question : ai-je intérêt à me domicilier à Luxembourg Ville ?
Ou la domiciliation ne changera rien à l'histoire ??

Un grand merci d'avance pour vos avis éclairés (je n'en doute pas), et qui je l'espère m'aideront à trancher car dans mon entourage, ça semble évident à certains qu'il faut se domicilier alors que d'autres disent que de toute façon, je ne paierai mes impôts qu'à Luxembourg et qu'il n'y aura aucun frais supplémentaires.
Si vous avez d'autres remarques, n'hésitez pas à m'en faire part !

Bonne journée / soirée à vous

Toutes les réponses

Aucun intérêt fiscal.

La réponse de Mr Bonfond quoique laconique me parait,comme souvent, très juste. La domiciliation à Luxembourg ne changera rien au problème du pays qui "aura la main" en terme de taxation de vos revenus.
La répartiton de vos périodes de travail en certains endroit est plus problématique.
Consultez un professionnel et s'il ne vous parle pas de la règle des 183 jours, ne lui confiez pas votre dossier.
N'oubliez pas non plus de considérer l'aspect protection sociale; en cas de problème de santé, une économie fiscale est vite "mangée" par une semaine d'hospitalisation par exemple
Amicalement

D'ores et déjà merci pour vos réponses.
Je ne vais - selon toute vraisemblance - pas me domicilier là-bas. Mon prédécesseur ne l'avait pas fait non plus ; reste un collègue qui lui le fait cette année (tout en étant dans la même situation que moi). Si au final, ça change quelque chose en sa faveur, je refais signe.

Quant à votre suggestion "Consultez un professionnel et s'il ne vous parle pas de la règle des 183 jours, ne lui confiez pas votre dossier.", cela fait quelques temps que j'y pense mais entre le fait
1. de ne pas savoir à qui m'adresser / je m'adresse
2. mon statut transitoire de quelques années où je garde une carte d'étudiant,
3. enfin, un salaire correct mais pas mirobolant
=> cela en vaut-il la peine dès maintenant ? Autant cela ne fait aucun doute une fois que je me serai installé, autant pour le moment...

Une fois que vous serez installé, ce sera "trop tard" !!!