Gérant vers indépendant complet

Portrait de Gerant2
Posté par Gerant2
lun, 30/10/2017 - 13:06

Bonjour,

Je suis gérant depuis une dizaine d'année d'une société qui ne fonctione plus très bien et je voudrais me réorienté vers une autre activité. Je voulais garder ma société active car elle me rapporte encore un tout petit peu mais plus de quoi survivre. J'ai décider de ma lancer en tant qu'indépendant complet dans le domaine de la construction.

Quels sont les démarches que je dois faire?

Pour le moment je ne voit comme démarche que d'activer mon numéro de TVA en personne physique que je peux faire soite via un guichet d'entreprise ou via l'office de controle TVA de ma région. Y a t'il d'autres démarches?

 

Merci d'avance pour votre aide 

Toutes les réponses

Vous devez obligatoirement passer par un guichet d'entreprises.

Avez-vous les accès à la profession nécessaires ?

Bonjour RDACPT,

Ok, je vais donc passer par un guichet d'entreprise.

Non, je n'ai pas les accès à la professions. J'ai vu qu'il y avait énormément d'entreprise de rénovation dite incompletes. Je comptais facturer du temps de travail plus tot que de facturer le travail fini ou de facturer pour un travail global englobant tous les travaux effectué. Je ne travaillerais pas tout seul. Je trouve les cliens et je gère les différents independant qui viendront effectué le travail sur place. Cela vous semble risqué. Quels sont mes risques?

Enorme risque de responsabilité d'entrepreneur général (Maître d'ouvrage ...)  !

Voyez un professionnel pour mieux définir ce que vous pourriez faire SANS accès à la profession !!!

Bonjour Jojo,

On va dire que ma situation est tellement précaire que je ne peux plus me permettre de faire appel à un professionel. Sauf si le guichet d'entreprise peut etre considéré comme un professionnel.

Ce que je risque c'est une amende de 250 à 10.000€ l'annulation du contrat et la suppression de toute marge sur le travail effectué. 

L’indemnité maximale à laquelle l’entrepreneur pourra prétendre sur cette base ne sera égale, au mieux, qu’au prix des matériaux et au coût de la main-d'oeuvre. Et dans tous les cas, l’entrepreneur perdra sa marge (en effet, celle-ci ne constitue pas un enrichissement pour le maître de l’ouvrage).

J'ai annalysé plusieurs entrepreneurs "incomplet" et dans leur objets social ils ont un truc dans le genre de :

tous travaux du batiment pour compte propre ou de tiers, en ce compris terrassement, aménagement des espaces verts, finitions diverses, tant sur des batiments neufs qu'en rénovation. Tous ces travaux pourront également etre réalises en sous traitance.

Mais ceci n'est pas repris leur code Nacebel sur le site de la BCE

Nous sommes alors dans la quadrature du cercle !

Il y a des professionnels qui appliquent un tarif "social"; il y a aussi des bénévoles ...

Il y a aussi le guichet gratuit mais pas nécessairement compétent.

Le risque dont vous parlez (Première citation) n'est pas du tout votre limite de risque !

Les objets dont vous parlez (Deuxième citation) ne vous exonèrent pas d'être OBLIGE d'avoir l'accès à la profession !!!

Je vous suggère de réfléchir à deux fois avant de vous engager dans une voie TRES dangereuse et d'examiner si vous ne pouvez vraiment pas payer une PETITE consultation.

Il vous suffit d'annoncer la couleur lorsque vous demandez un rendez-vous ... De nombreux confrères vous diront quel montant de base ils exigent si vous êtes clair dans votre énoncé.

Bonjour,

Si cela peut intéresser quelqu'un, je suis détenteur des accès à la profession d'entrepreneur général...

Conditions à discuter par mail.

Bien à vous,

Christophe