Creation our achat de societe

Portrait de maxinfo
Posté par maxinfo
mar, 16/08/2011 - 16:21

Bonjour,

Je suis en train de créer une société SPRL afin d’offrir mes services dans le domaine IT Consulting (je vais travaille seul pour l’instant).

Je sais que l’ouverture d’une société me coûtera minimum 1200-1400 euros plus la somme de départ que je devrai verser sur le compte de la société.

A présent, j'ai reçu une offre d'achat d'une société pour 1000 euros dans le même domaine. Après avoir pris connaissance de son statut, j’ai constaté que cette société était identique à celle que je veux créer. Selon vendeur: pas d’argent sur le compte, pas de taxes à payer, pas de dettes ... la société est en règle mais:

1) Comment puis-je le contrôler? Quels sont les risques? Vos conseils et votre avis me seraient très utiles.
2) Si je comprends bien, je dois faire une publication dans le journal officiel ce qui coûte 250 euros. Est-ce bien le cas ?
3) A combien reviendrait le changement de nom de la société?

En bref, je voudrais comprendre les risques encourus pour diminuer le prix proposé ou peut-être refuser cette offre.

Merci d’avance pour vos réponses.

Toutes les réponses

Il suffit de commencer par la fin !
Changer le nom de la société vous coûtera (au moins) le même prix que la création d'une société !

Merci, Jojo, pour votre réponse rapide. Si je supprime le point 3 de mon plan. Comment puis-je vérifier l'entreprise? Ou qui dois-je consulter?

J'ai tendance à écrire que seul un professionnel "sent" les cadavres dans les placards !

Vous demandez des attestations ... Cela vaut ce que cela vaut ...

(Correction d'une faute de français sans modification de texte)

J'ajoute que votre postulat initial est faux, les frais de constitution sont une charge pour le société et donc récupérables du capital libéré pour la constitution.

Jojo a écrit: J'ai tendance à écrire que seul un professionnel "sent" les cadavres dans les placards !

Vous demandez des attestations ... Cela vaut ce que cela vaut ...

(Correction d'une faute de français sans modification de texte)

Bonjour Jojo
Je suis professionnelle dans le domaine de la création de sociétés diverses.
Découvrir les cadavres dans les placards !!
Oui effectivement certains dossiers sont clairs et nous pouvons déceler avec l'actif auprès de la TVA ou autre.
Mais attention !!!
Même avec des années d'expériences dans ce domaine, personne ne peut prévoir les surprises éventuelles.
Il peut se passer plusieurs mois voir jusque 2 ans entre la reprise et les surprises ! (cas concret dernièrement)
Je rencontre malheureusement et très régulièrement des clients qui après rachat de société, (déjà existantes), sont confrontés à des créances antérieures à leur achat.
La clause spécifique au sujet du passif, n'exclût pas les ennuis.
Dans la généralité, je déconseille de reprendre une société dans ces conditions.
Une création nouvelle est saine et sans surprise.
Au plaisir,
Chers lecteurs,
De vous aider dans vos démarches de créations.
Chris

Vous ne faites que conforter mon avis ... celui d'être très prudent !

Merci pour vos réponses et clarification. Je vais ouvrir la societe moi-même.

Surtout que si vous payez 1.000€ pour l'achat + encore 1.000€ d'honoraires pour le contrôle par votre (expert) comptable le coût est supérieur a celui d'une constitution. J'ajoute que les 1.000€ pour l'achat des parts ne sont pas déductibles fiscalement alors que les frais de constitution le sont. Sauf cas spécifiques et achat via votre (expert) comptable qui avait déjà la charge du dossier, l'achat d'une coquille vide est déconseillé. J'ai vendu pas mal de sociétés mais uniquement des SOPARFI dont l'activité se limitait a la détention d'actifs financiers. Dans le cas d'espèce, pas de numéro de TVA, pas d'impôt sauf le flat Tax 1.500€/ an (article 166 LIR) et les seuls créanciers potentiels sont le trust (donc moi) et l'avocat qui s'occupe des contrats et que nous signons comme Administrateur B donc nous savons obligatoirement si un risque de facturation existe ou non quant bien même il y aurait d'autres prestataires nous le savons puisque notre signature est requise pour engager la société même pour la gestion quotidienne ou pour un trasfert bancaire de 1 centime.