Cherche lecteur pour conseil

Portrait de equi-monde
Posté par equi-monde
jeu, 05/05/2011 - 08:08

Bonjour tout le monde,

Je suis en pleine rédaction de mon mémoire dont le titre est : La libre circulation des biens et comment un non-assujetti peut minimiser le coût de ses dépenses T.V.A..

Dans cette optique je m'adresse à vous pour savoir si quelqu'un serait apte, serait d'accord de me lire et de me donner un avis/conseil sur sa lecture.

Je vous remercie d'avance.

Cordialement.

Tarin Loïc

Toutes les réponses

Aucun problème.

voici le lien (lien supprimé)

Peut-on (aussi) corriger l'orthographe et la grammaire ?

Bien sûr ...

Toute aide est la bienvenue.

Encore un énorme merci pour ce qu'on pourra m'apporter.

Bonjour Equi Monde,

Ton promoteur a déjà jeté un oeil à ton mémoire ? Si oui, qu'est-ce qu'il en pense ?
Il est complet ou tu dois encore ajouter des parties ?
Fochesato

En omettant fautes de frappe, grammaire et orthographe.

Dans votre introduction vous opposez entreprises et personnes physiques, il me semble plus judicieux de parler d'assujettis et de non assujettis. Vous réduisez tristement le travail du comptable a celui d'un encodeur, a mon avis vous n'avez encore rien appris du métier. Vous dites l'Europe alors qu'il convient de parler de l'Union Européenne

Je sais que j'ai résumé tristement le rôle du comptable ...

Mais je ne me base pas sur mes connaissances, mais sur les connaissances que tout un chacun se fait d'un comptable (voir sondage annexe 2).

Sur une ancienne version, je l'avais stipulé mais lors d'un remaniement, je n'y pensais plus.

Lorsqu'on passe la majeure partie de son temps sur un travail, on finit par ne plus voir ce genre de choses.

D'où l'importance de se faire relire.

Merci.

Pour le promoteur, je ne rentre pas assez dans une technicité fiscale

Mais il trouve que c'est une bonne base.

Je prends note de toutes les remarques et réflexions de chacun

Encore un tout grand merci.

Votre ouvrage est en français parlez donc de magasin virtuel au lieu de e-commerce surtout que "le e-commerce" est agressif grammaticalement parlant. SURTOUT vous confondez deux notions très différentes que sont le commerce électronique et le commerce par voie électronique qui sont pour le premier la mise a disposition par voie électronique (téléchargement) et le second la vente sur internet suivie d'une livraison physique. Les règles TVA sont très différentes. Vous parlez a tort de TVA dans le cas de livraison hors UE, il y a simplement exonération dans ce cas et même dans le cas de transport par le client, la décharge de la taxe peut être appliquée. Revoyez la définition du terme "impots indirects", revoyez ce que vous dites en matière d'alcools et tabacs car vos affirmations sont inexactes. En trafic intra UE, il n'y a pas de limites absolues, il s'agit de limites indicatives. Le citoyen peut acheter d'avantage que celles-ci a condition de pouvoir prouver l'usage prive de plus ces 2 produits ne sont pas les seuls vises par ces limites indicatives. Relisez l'accord de Shengen, il ne vise que les personnes ! Votre historique omet la dernière évolution, le VAT Package. Enfin, vous concluez un peu vite qu'il vaut mieux faire son shopping dans tel État suite au taux de TVA inférieur, il faut s'intéresser aux prix pratiques TVAC pour les non assujettis. A titre purement indicatif, si vous commandez une bière dans un café a Luxembourg, vous payerez entre 2,5 et 3€ avec 3% de TVAC alors qu'à Liège vous payerez entre 1,7 et 2€ avec 21% de TVAC.

Afin de vous donner un contre exemple a votre conclusion, étudiez le circuit d'approvisionnement des garages multi marques et voyez comment ils peuvent offrir des ristournes jusqu'à 30% par rapport aux prix des concessionnaires officiels.

Vous avec donc encore beaucoup de travail en vue car en l'état, je vous accorderais au maximum la note de 3/10 si je devais faire partie du jury.

Je n'ai pas eu le temps de lire le travail donc je ne peux pas juger de la qualité du contenu (en plus je suis encore étudiant) mais j'avoue que j'ai été un peu surpris par les 24 pages avec interligne 1,5 ainsi que par le fait qu'il n'y ait que de la théorie.

Pour te donner une idée, mon TFE n'est pas encore terminé et j'ai déjà 50 pages avec interligne simple hors annexes, du coup je me demande si je ne fais pas fausse route.

Fochesato, tout dépend des demandes que t'a formulé l'école où tu étudies.

Ici, ils demandent :

1/ +/- 30 pages
2/ avec interligne 1,5 et une écriture équivalent à arial 11