frais professionnels indépendant complémentaire déclaration trimestrielle

Portrait de rdemulenar
Posté par rdemulenar
mer, 04/01/2012 - 23:22

Bonjour,
Dans quelle case de la déclaration trimestrielle d'un indépendant complémentaire faut-il (peut-on) déduire les frais professionnels (frais de communication, hébergement internet, usage voiture, etc)?
Etant donné que dans les cases 01, 02 et 03 (les services et produits fournis durant le trimestre et facturés aux clients respectivement à du 6%, 12%, 21%) aucun montant négatif ne peut être saisi cela implique qu'on ne peut déduire les frais professionnels si cela génère un montant négatif.
Dans le cadre d'un début d'activité où il faut faire des investissements et où le chiffre d'affaire est insuffisant comment faire?
Est-ce qu'au contraire cela ce déduirait dans la partie II de la déclaration annuelle IPP???
Merci d'apporter des éclaircissements.
Bien à vous,
rdemulenar

Toutes les réponses

les frais s'indiquent en case 82
les investissements en case 83
la TVA récupérable en case 59

Vous mélangez déclaration tva (Voir réponse déjà donnée) et déclaration IPP !!!

Les éléments portés en code 83 TVA sont en principe à amortir !

Ils ne sont donc pas déductibles en partie II IPP mais bien les amortissements y relatifs.

Attention aussi à établir un STOCK !!!

0 vote actuellement | +1 Répondre

Merci pour ces infos.
Je comprends pourquoi les indépendants ont recours à des comptables (et même parfois à des expert-comptables).
Il y a tellement d'infos à recouper: frais de GSM déductibles si la facture TVA existe (exclusion des cartes prépayées donc), frais professionnels à amortir (là j'avoue être perdu sauf qu'effectivement c'est tout dans l'intérêt de l'indépendant d'ajouter des charges (les amortissements) car le GSM s'use (mais les communications téléphoniques ne s'usent pas, je ne vois pas pourquoi amortir des frais de télécommunication), la voiture s'use, l'ordi portable aussi. Le principe de l'amortissement c'est qu'au début le GSM vaut son prix payé mais qu'après un an sa valeur a diminué et ne reflète plus la réalité de l'actif du bilan donc il faut une dotation aux amortissements (ce qui diminue l'actif au profit des charges, je me trompe? et par conséquent cela diminue d'autant le bénéfice d'entreprise et c'est donc comme une déductibilité fiscale via la partie II IPP ou pour les sociétés via le bilan annuel).
C'est à l'indépendant de calculer la période d'amortissement de son GSM, sa voiture, son laptop ou y a-t'-il une règle plus précise (en plus de la règle comptable belge: prudence, sincérité et bonne foi)?
Au terme de cette période, il peut songer à racheter ses outils: GSM, voiture, laptop...
J'ai une bonne connaissance du "à quoi ça sert" mais mettre en pratique dans les déclarations c'est du ressort des comptables.
Bien à vous et meilleurs vœux.

Vous comprenez assez bien.

0 vote actuellement | +1 Répondre

...