Faillite due au retard du fournisseur principal

Portrait de dream3w
Posté par dream3w
sam, 05/06/2010 - 18:24

Bonjour,

Nous avons créé une entreprise d'e-commerce. La société qui était en charge de faire le site internet est en retard de plus de 5 mois. De ce fait, nous devons déposer le bilan avoir fait le 1er € de chiffre d'affaire. Notre société avait uniquement cette source de revenu prévue.

Quels sont vos avis quant à la poursuite de la société conceptrice pour retard dans la réalisation du site internet?

Quelques informations:

Le site aurait dû être opérationnel pour le 11 janvier
Le délai de réalisation était de 40 jours ouvrables
Le montant de réalisation du site est de 23.000€
La société avait un capital social de 62000€ et a contracté un crédit de caisse de 20000€

merci d'avance pour vos idées.

Salutations,

Toutes les réponses

Bonsoir, Vous n avez pas eu beaucoup de chance pour la construction de votre site internet. Pourriez vous me renseigner le nom de cette société par MP pour que je ne fasse pas appel à eux. Avant la faillite vous avez toujours la possibilité de revendre votre concept à une autre société, mais il faut encore trouver un acquéreur. Vous avez aussi la possibilité de faire une augmentation de capital si vous êtes certain de la rentabilité de votre concept. Je suis aussi curieux de voire ce que les autres membres diront...

Lindependant

Je ne vois pas de cessation de payement et d'ebranlement de crédit donc pas de faillite a mon sens sauf informations complementaires."

Bonjour,

J'ajouterais encore...
Que dit le contrat qui vous lie à l'agence? Cette dernière ne répond sûrement pas des retards. Mais vous n'avez pas encore tout payé?

Il faudrait encore des infos mais avez-vous respecté toutes vos obligations (textes, cahier des charges, etc.)? Par ex, bcp d'agences ne commencent qu'à partir du moment ou TOUT est dans leur main.

Bref, je ne cherche en rien à vous donner la leçon mais il n'y a pas faillite, votre responsabilité n'est pas encore "mise à mal". Vous êtes à mon sens "victime" d'une agence (très) peu sérieuse. Cette agence a-t-elle signé la charte e-tic?

Bon courage
Contactez-moi par MP si vous voulez un nom d'agence irréprochable (je suis en plein travail avec elle pour un montant + important et ils sont vraiment super).

Last but not least,
Tenez bon, ce n'est qu'un des nombreux pièges de l'entrepreneur web....

F_Bonfond a écrit: Je ne vois pas de cessation de payement et d'ebranlement de crédit donc pas de faillite a mon sens sauf informations complementaires."

Bonjour,

concernant les crédits, nous sommes à découvert de plus de 15.000€ sur les comptes.Nous ne pourrons plus faire face à nos obligations d'ici peu. Nous avons une employée que nous allons devoir licencier.

Le plan financier n'avait pas du tout prévu que la société conceptrice aurait 5 mois de retard sur le développement (surtout si on compte que le délai de réalisation était de 40 jours)

La situation n'est pas dramatique, elle est catastrophique. Sans un apport financier rapide, nous devrons cesser nos activités avant même d'avoir commencé.

Lors de l'acceptation du devis, nous avons versé 50% d'acompte à la société conceptrice car elle avait des difficultés financières. peu après, nous lui avons encore versé 20% d'acompte supplémentaire, soit au total 70% d'acompte.

Nous devrions retoucher de la région wallonne 50% du montant du site (dossier accepté) et 18% de tous nos investissements (primes à l'investissement, dossier en cours d'analyse). Le problème pour cette deuxième prime est que, si nous licencions notre employée, nous perdons le droit à la prime qui se monte quand même à plus de 9.000€)

Je en sais plus que faire.

salutations

Bonjour,

Il faut faire le point avec votre fournisseur afin de savoir s'il est en mesure de faire le boulot, si oui dans quel délais (fermes), sinon quelles sont les mesures qui s'offrent à vous pour obtenir remboursement pour non-exécution du contrat ?(j'y crois peu, voir votre convention/bon de commande)

Ensuite, compte tenu du délai et des perspectives de rentrées, rapides ou pas (RW, clients...), demander une avance à court terme à votre banque. Avec en garantie les primes octroyées par la RW.

Attention les conseilleurs ne sont pas les payeurs!! Ceci pourrait vous emmener encore plus bas (crédit supplémentaire) si l'affaire devait capoter.

ViPLoAn a écrit: Bonjour, Il faut faire le point avec votre fournisseur afin de savoir s'il est en mesure de faire le boulot, si oui dans quel délais (fermes), sinon quelles sont les mesures qui s'offrent à vous pour obtenir remboursement pour non-exécution du contrat ?(j'y crois peu, voir votre convention/bon de commande)

Bonjour,

Si l'on prend la solution de demander un remboursement pour non-exécution, cela conduirait la société tout droit à la faillite car il est impossible d'avoir une solution opérationnelle dans un délai très court.

La solution de demander une avance à court terme auprès de la banque est envisageable mais, compte tenu des retards actuels, à quoi doit-on encore s'attendre comme retard à venir?

J'ai eu un contact avec un juriste qui me conseille d'attaquer au tribunal et de demander des dommages et intérêts compte tenu du fait que la situation de crise actuelle de la société est belle et bien due au non respect des engagements de la société conceptrice. D'après lui, vu que la société est une SCS, il y a moyen de se retourner directement contre le gérant (et contre ses biens personnels). Mais la situation est compliquée car c'est le beau-frère d'un des associés qui, de plus, est le parrain de sa fille.

Si je laisse partir la société à la faillite (ou cessation d'activité), ma compagne et moi-même perdons 50.000€ et les autres associés réunis 32.000€.

cas de conscience... que faire...

Salutations,

Le lien familial n'excuse pas tout...

De son côté, j'espère que le cas de conscience se pose aussi...

ViPLoAn a écrit: Le lien familial n'excuse pas tout... De son côté, j'espère que le cas de conscience se pose aussi...

Vraisemblablement non.

Il serait bon de faire également le bilan de votre gestion, les retards de lancement ne sont pas rares, il fallait donc en tenir compte et engager une personne avant même la moindre activité me semble irresponsable !

F_Bonfond a écrit: Il serait bon de faire également le bilan de votre gestion, les retards de lancement ne sont pas rares, il fallait donc en tenir compte et engager une personne avant même la moindre activité me semble irresponsable !

Concernant l'engagement, celui-ci était rendu nécessaire par la création d'une base de données pour les articles et la réalisation de divers documents de marketing et autres.
Quand on reçoit un délai de réalisation de 40 jours, on ne s'attend pas à un retard de 5 mois... Je pense que c'est là qu'est le problème.

salutations,

Stephan

Je suis surpris !
Vous auriez donc dépenser plus de 80.000 euros en moins de 5 mois SANS rien vendre ...

Qu'avez-vous fait sans matériel (puisque cela semble votre pierre d'acchopement) ?

Solutions : arrêt immédiat; ingestion de nouveaux capitaux; financement bancaire; procès (Mais le fournisseur semble en mauvaise posture) ...

Dossier de bonne foi avec l'aide d'un professionnel pour banque, nouveaux actionnaires, tribunal !!!